Pour passer la visite technique à son véhicule, tout Zarzissien doit se rendre à Médenine, Ben Guerdane ou Djerba. Bizarre ! On se demande pourquoi ne pas installer un centre de visite technique à Zarzis. C’est comme s’il y a des contraintes logistiques qui empêchent la création d’un centre de visite technique, et ce, malgré les revendications des citoyens. Les conditions sont pourtant commodes et il n’y a pas de raison de priver la ville d’un centre de visite technique, estiment les Akkaras. Zarzis compte un nombre considérable de véhicules privés, utilitaires, de fonction, de tout genre… Plus d’un millier, ne serait-ce que, taxis et voitures de transport de marchandises…. De plus, cette ville est déjà dotée d’une Agence technique des transports terrestres (Attt). Il y a cinq ans, la municipalité a mis à la disposition du ministère du Transport un terrain d’une superficie de 5.000 m2 à proximité de l’abattoir municipal où  pourraient être installés les hangars et l’administration de ce centre. 

Les citoyens se demandent également pourquoi se déplacer à Médenine pour se procurer l’autorisation pour conduire une voiture RS ou FCR, alors qu’il existe à Zarzis un bureau de douane?

Il serait bon de songer à développer ces structures dans la ville de Zarzis pour apaiser la tension chez les habitants d’une part et faire gagner du temps et de l’argent aux propriétaires de toute sorte de véhicules et leur éviter les risques liés aux trajets de longue distance.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire