Le prochain gouvernement doit être « honnête avec son peuple » et doit établir des « objectifs clairs » car la situation est difficile dans le pays, souligne le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi, dimanche, à Kasserine.

Et d’ajouter, lors de la célébration du 74e anniversaire de l’UGTT et la commémoration des événements du 26 janvier 1978, à Kasserine, six régions doivent bénéficier de la priorité absolue dans la création de projets inclusifs, au profit des jeunes, et capables de restaurer la confiance en le pays, citant Kasserine, Sidi Bouzid, Kairouan, Gafsa, le Kef et Siliana.

L’Union générale tunisienne du travail, dit-il, dispose d’un programme économique et social global qu’il compte proposer, au prochain gouvernement. « A lui d’en faire ce qu’il estime nécessaire », poursuit Taboubi.

Le secrétaire général de l’UGTT a, par ailleurs, appelé à la tenue d’une réunion de la commission administrative régionale, d’ici mars prochain, autour de la question de la dignité dans l’emploi, les services, la santé, l’enseignement et l’infrastructure.

Il annonce, dans une allocution, l’octroi par l’Ugtt d’un don de 100 mille dinars, à l’hôpital régional de Kasserine, au courant de la semaine prochaine, afin d’améliorer les services de santé dans cette région spécifique qui enregistre, de temps en temps, des opérations sécuritaires et militaires, explique-t-il.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire