» Plus de 800 migrants tunisiens irréguliers dont des femmes et des enfants sont détenus depuis plus de cinq mois dans des conditions inhumaines et humiliantes au centre d’accueil des étrangers de MELILA en Espagne », a souligné, lundi, Romdhane Ben Amor, chargé du dossier de la migration au forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES).

Dans une déclaration à l’agence TAP, Ben Amor a indiqué que ces Tunisiens qui ont migré en Espagne par voie terrestre à partir du Maroc sont logés dans des tentes en plastique encombrées et sales, exposés au froid et manquent de nourriture.

Selon la même source, ces migrants dont certains sont des diplômés du supérieur avaient présenté des demandes d’asile en Espagne mais ils n’ont pas reçu de réponses à leurs requêtes. Ils ont, aussi, observé un sit-in mais ni les autorités espagnoles ni tunisiennes n’y ont réagi, a-t-il dit.

 » Les migrants ont contacté le FTDES pour lancer un appel de détresse à l’opinion publique internationale afin de les faire sortir de cette situation lamentable, estimant que leur détention dans ces conditions est une violation aux conventions internationales qui stipulent la mobilité « , a-t-il signalé.

A noter que la TAP n’est pas parvenue à avoir des précisions à ce sujet de la part du ministère tunisien des affaires étrangères malgré les multiples tentatives de contacter l’un des responsables de ce département.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Liberte

    27/01/2020 à 15:18

    Il n’y a pas qu’en Espagne que des tunisiens en situations irrégulières sont mal traitées, les consulats ainsi que ambassades ne font rien et s’en fichent totalement, faute de moyens financiers de les rapatrier.par contre essayez de manquer de respect à un espagnol en Tunisie et toute la diplomatie espagnole vont tombe dessus et vous le payez très très cher. Bref les droits de l’homme sont applicables à tout le monde.

    Répondre

Laisser un commentaire