L’Américaine Sofia Kenin (15e mondiale) a battu Ons Jabeur (78e) 6-4, 6-4, mardi en quarts de finale de l’Open d’Australie, et jouera pour la première fois à 21 ans une demi-finale de Grand Chelem.

Kenin affrontera la N.1 mondiale australienne Ashleigh Barty ou la Tchèque Petra Kvitova (7e), finaliste l’an dernier, pour une place en finale.

« Ca va être un super match, j’ai hâte d’y être », a lancé la joueuse née à Moscou mais qui a rejoint New York enfant avant de s’établir en famille en Floride.

Elle est la dernière encore en lice des 22 Américaines engagées dans le tableau principal de ce premier tournoi du Grand Chelem de l’année.

« Le match a été difficile », a-t-elle reconnu, en pensant notamment à ce très long jeu du second set qui lui a permis de revenir à 3-3, mais a bien failli tourner en faveur de Jabeur qui aurait alors pris l’avantage 4-2. Elle n’a pas réussi à concrétiser l’un des trois balles de break qu’elle a eu alors.

« ça a été un moment tendu. Elle jouait très bien, a commenté Kenin. Je ne savais pas que le jeu avait duré dix minutes, mais je savais qu’il avait duré longtemps. Après ça, j’ai senti que j’avais un ascendant et j’ai mieux joué ».

Avant de mettre un terme à l’épopée de la première joueuse du monde arabe à atteindre les quarts en Grand Chelem, Kenin avait stoppé en 8es de finale sa compatriote Coco Gauff, plus jeune joueuse du tableau (15 ans) et qui avait éliminé Venus Williams au 1er tour ainsi que la tenante du titre Naomi Osaka (4e) au 3e.

Kenin avait jusque-là pour meilleur résultat à Melbourne le 2e tour atteint l’an dernier. En Grand Chelem, elle s’était hissée jusqu’en 8es de finale à Roland-Garros, la saison passée également.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire