Pour la première fois en Tunisie, Laurent Baffie sera sur la scène du Théâtre municipal, le 20 février, pour partager ses interrogations et ses improvisations délirantes.


Le Festival du Rire de Tunis  revient pour une nouvelle édition du 18 au 23 février 2020 au Théâtre municipal de Tunis.  Depuis 2007, ce sont plus de 70 000 spectateurs qui ont assisté aux différentes représentations avec à l’affiche des artistes, tels Lamine Nahdi, Anthony Kavanagh, Anne Roumanoff, Wajiha Jendoubi et d’autres encore.

L’événement ambitionne d’être un rendez-vous incontournable de la scène humoristique internationale.

Les férus de bonnes blagues et de bonnes réparties sont donc attendus en ce mois de février pour rire ensemble lors de spectacles « spécialement concoctés par des artistes redoublant de créativité et bien sûr d’humour… », comme le notent les organisateurs.

L’ouverture prévue pour le mardi 18 février annonce le spectacle de Bun Nay Mean aussi appelé « Chinois marrant », une révélation du Jamel Comedy Club. Il présentera son tout nouveau spectacle dans lequel il retrace la création du monde et l’apport non négligeable des Chinois le 7e jour.

Le 19 février, ça sera au tour de Mr Nouar de monter sur la scène du Théâtre municipal. Véritable gentleman, ce dernier fait partie de cette nouvelle génération d’humoristes mêlant élégance et humour. Dans son spectacle, il tentera de répondre à la question suivante : 4 milliards d’humains sur terre, mais combien reste-t-il de gentlemen?

Le tant attendu Laurent Baffie est de la partie au grand plaisir de ses fans. Son spectacle est programmé pour le 20 février, « une date qui restera dans les mémoires », promettent les organisateurs.  Pour la première fois en Tunisie, Laurent Baffie sera sur les planches du TMT pour partager ses interrogations et ses improvisations délirantes. A noter que son spectacle est déconseillé aux moins de 16 ans.

Le 21 février sera réservé aux Tunisiens Slah Msadek, Kamel Touati et Lassaâd Ben Abdallah qui présenteront exceptionnellement  « Mamou  et Chehyma ». Les tois artistes  se remémorent leurs souvenirs communs pour dépeindre au vitriol la société tunisienne.

Humoriste,  issu  des  réseaux  sociaux,  grâce  à  son  légendaire  « Va  dormir  Va! »,  Amine  Radi donnera le 22 février son premier one man show dans lequel il partagera son parcours avec finesse et humour.

Pour la clôture du festival, le 23 février, les enfants pourront assister au spectacle fantastique et interactif « L’apprenti magicien » de Sébastien Mossière.

Charger plus d'articles
Charger plus par Meysem MARROUKI
Charger plus dans Culture

Un commentaire

  1. Karim Ben Salah

    11/02/2020 à 13:07

    Ouh là ! Laurent Baffie à Tunis? Waw! Une première et surement dernière pour le Maghreb hhhh. ça promet! Mais pour ceux qui ne le connaissent pas, c’est pas -16 ans qu’il faut pas faire entrer, mais -25 ans ; Je crois pas que les gens apprécieront à 100% son « lâcher de salopes », qui n’a rien à voir avec JM Bigard, car il ne s’agit là que d’un doux euphémisme de ce qu’il dira devra avoir en face de lui un public super averti…Hier j’ai revu son spectacle sur la chaîne CSTAR ; je peux vous dire que si on est pas préparé à l’écouter délirer, je vous conseil fort de ne pas vous rendre à son spectacle…et c’est le genre qui ne sait pas freiner, garantie! On rigole, c’est certains, mais parfois on est super mal à l’aise devant ses délires sexuels et autres…Donc si j’écris ça ici, c’est pour prévenir que…guérir hhhh Mais VRAIMENT pour un PUBLIC 1000 FOIS AVERTI.

    Répondre

Laisser un commentaire