Patrice Carteron pourra compter, tout à l’heure, sur son trio magique : Sassi-Hamed-Zizou. Ce trident constitue la force de frappe de la formation égyptienne.

S’il veut remporter la Supercoupe d’Afrique cet après-midi, Mouine Chaâbani devra gagner la bataille du terrain. C’est que son adversaire du jour, Ezzamalek, a un atout de taille: son entrejeu.

En effet, Patrice Carteron dispose d’un milieu créateur. Le coach d’Ezzamalek pourra, en effet, compter sur un trio magique formé de Ferjani Sassi, Tarek Hamed et Ahmed Zizou.

Ce trio constitue la force de frappe de la formation égyptienne et pourra poser bien des problèmes à la défense espérantiste.

Le capitaine Khalil Chammam et sa défense sont donc avertis. Ils feront face à leur ancien coéquipier, Ferjani Sassi, et pas seulement.

Bencharki et Mohamed en pointe    

Le trio de l’entrejeu épaulera en phase offensive les deux attaquants de pointe, Achref Bencharki et Mustapha Mohamed. En défense, Abou Gabal gardera les bois, la charnière centrale sera formée d’El Wensh et Alaa alors que les flancs droit et gauche seront occupés respectivement par Emam et Jomaâ. Quant à Obama, il complètera le milieu de terrain au côté du trio Sassi-Hamed-Zizou.

Forfait de Chikabala

Arrivée mardi dans l’après-midi à Doha, l’équipe d’Ezzamalek a effectué, le lendemain, sa première séance d’entraînement dans la capitale qatarie. A l’issue de cette séance, l’entourage officiel du club a  annoncé une mauvaise nouvelle : le forfait du milieu offensif Abderrazak Chikabala.

Un forfait qui ne devra pas poser de véritable problème pour Patrice Carteron étant donné que Chikabala n’est plus ce qu’il était. Il est devenu l’ombre de lui-même.

Par contre, le technicien français aura d’autres atouts à faire valoir. Parmi les cartes qu’il pourrait jouer tout à l’heure, Mohamed Abdelchafi, Mustapha Fathi, Omar Said, Kabongo Kassongo ou encore Mohamed Antar.  

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire