Sur un nuage depuis un bon bout de temps, l’Etoile devra confirmer sa bonne dynamique du moment.
Les yeux seront braqués ce soir sur le Stade Borj Al Arab qui sera le théâtre de cette chaude empoignade nord-africaine entre l’ESS et Ezzamalek. Invincible depuis huit matchs, toutes compétitions confondues, l’ESS semble, en effet, vivre sa période la plus faste cette saison. Orchestrée par le chevronné Roger Lemerre, l’ESS a su retrouver son efficacité et son jeu séduisant habituel. Conséquences : le club a remporté la Coupe arabe des clubs champions tout en arrachant une qualification si précieuse pour la demi-finale de la Coupe de la CAF.
Cependant, Lemerre et sa troupe savent très bien que leur dimanche soir s’annonce bien compliqué. Ils vont faire face à une formation égyptienne expérimentée et bien déterminée à empocher la victoire.

Au grand complet
Quant à l’ESS, hormis l’attaquant algérien Karim Laaribi, expulsé lors du dernier match du club face au club soudanais d’Al Hilal, l’ensemble de l’équipe sera au grand complet. Néanmoins, le onze de départ étoilé ne va pas enregistrer très vraisemblablement de changements par comparaison avec la rencontre d’Al Hilal. Le poste de gardien de but titulaire sera occupé par Walid Kridène. La défense s’articulera autour de Mohamed Konaté, Zied Boughattas, Saddam Ben Aziza et Wajdi Kechrida. Ainsi, Karim Aouadhi, Mohamed Methnani, Yassine Chikhaoui et Maher Hannachi auront la tâche de stabiliser l’entrejeu et bonifier les premières relances. Quant à la ligne offensive, elle sera orchestrée par Iheb Msakni et Hadj Hassan qui devra être aligné dès le départ en l’absence de l’Algérien Laaribi.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire