Proposé au poste de ministre chargé des droits de l’Homme et de la relation avec les instances constitutionnelles et la société civile au gouvernement Elyes Fakhfakh, Ayachi Hammami est né en 1959.

Il est avocat à la cour de cassation et titulaire d’un certificat d’études approfondies en droit international.

Hammami est membre du comité directeur de la Ligue tunisienne des droits de l’homme (LTDH) et membre du bureau exécutif du Réseau euro-méditerranéen des droits de l’homme (REMDH).

Il était membre fondateur du Collectif 18 octobre pour les droits et les libertés et membre de la Haute instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique en 2011.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire