Dos au mur après leurs trois derniers faux pas, les «Bleus» sont dans l’obligation de réagir pour éviter un nouvel échec devant le Stade Tunisien.


En dépit de la stabilité de la formation alignée et des choix techniques préconisés par Lassaâd Chebbi, l’USM en perte de vitesse n’a pas pu forcer la décision depuis la reprise. Trois confrontations, certes devant les ténors, à savoir l’EST, le CSS et l’ESS, et autant de défaites qui risquent un tant soit peu de plonger le groupe dans le doute. Toutefois, les camarades de Mechmoum ont tenu la dragée haute à leurs trois derniers adversaires, mais dommage par malchance ou manque de lucidité, ils sont passés à côté de la plaque. L’équipe encaisse des buts, mais ne marque plus comme d’habitude, faute de concentration dans la zone adverse. Ce qui a manqué aux «Bleus» lors de leurs trois dernières sorties ce ne sont pas les occasions mais le geste final pour faire la différence. Une défaillance qui a chambardé les cartes de Chebbi et sur laquelle il a beaucoup travaillé pendant la semaine pour bien préparer le groupe pour le difficile déplacement au Bardo pour affronter un Stade Tunisien aux aguets et avide de rachat après sa défaite contre le CSCH : «Nous n’avons plus droit à l’erreur, il faut absolument arrêter l’hémorragie…», a confié le coach usémiste pour qui «l’aspect moral a été de mise pour que le groupe retrouve confiance et sérénité en ses moyens. D’autant que le soutien des supporters venus nombreux aux entraînements pour encourager les joueurs était un atout considérable pour ces derniers, appelés à se surpasser pour espérer surmonter ce passage à vide devenu inquiétant. A eux de faire preuve de beaucoup d’humilité et de rage de vaincre face au ST pour en finir avec cette série négative».

Mechmoum incertain

Ayant contracté une élongation lors du dernier match face à l’ESS, le capitaine de l’équipe Zied Mechmoum, qui a subi des examens, est contraint au repos et de ce fait sa titularisation devant le ST sera dans le doute. Pour combler cette absence sur le flanc droit de la défense, Chebbi fera appel à Arfaoui absent lors des derniers matchs mais complètement rétabli. Hormis ce changement forcé, Chebbi reconduira à un élément près la formation battue par l’ESS tout en gardant la même stratégie de jeu basée sur le bloc derrière et le contre devant. Arkoma, Agbado, Jelassi et Tka animeront l’entrejeu appelé à gagner tous les duels pour aller de l’avant. Un avant qui sera composé de Makkari et Okputo, le buteur du championnat. Quant à l’arrière-garde, elle sera articulée autour de Ben Saïd dans les buts, Arfaoui et Ben Romdhane sur les flancs et Saghraoui, Motâssam dans l’axe.

T.K.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire