La récolte des fraises a démarré dans les délégations du gouvernorat de Nabeul, représentant près de 90% de l’ensemble de la production nationale, avec 550 ha exploités et une production évaluée à 17 mille tonnes, selon les estimations du commissariat régional au développement agricole (CRDA).

Les producteurs de fraise dans la délégation de Korba, qui se hisse à la première place au niveau national avec 60% de la production, affrontent cette saison une pénurie d’eau d’irrigation.

Dans une déclaration, le président de l’Union Locale de l’Agriculture et de la Pêche, Moez Chaouch explique que la crise de l’eau d’irrigation résulte des dettes des groupements hydrauliques, la sécheresse et la hausse du taux de salinité des puits.

Le taux d’avancement de la récolte des fraises a atteint 4% dans la délégation de Korba, indique Chaouch en ajoutant que la production pour cette année est estimée à 9 mille tonnes sur 260 ha exploités.
Toutefois, la récolte pourra enregistrer une baisse à cause de la coupure d’eau d’irrigation sur 50 ha, estime le responsable.

La hausse du coût de la production est l’une des principales difficultés rencontrées par l’agriculture, souligne Moez Chaouch en précisant qu’elle a atteint 60 mille dinars/ha pour cette saison.

Charger plus d'articles
Charger plus par Belhassen Lassoued
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire