A Tunis, les gargotes poussent comme des champignons, sans compter celles ambulantes (entendez sur brouettes). On veut bien que les gens travaillent et que d’autres se restaurent. Mais il y a un minimum d’hygiène à respecter, ce qui n’est malheureusement pas le cas. Inutile de faire des dessins. Les inspections devraient être plus nombreuses et les sanctions dissuasives…

T.B.

Charger plus d'articles
  • Pourquoi | Anticiper…

    Au lieu de traiter leurs affaires rapidement et «battre le fer pendant qu’il est chaud», l…
  • Météo : temps estival

    Temps estival samedi. Ciel clair avec peu de nuages dans la plupart des régions. Températu…
  • Pourquoi | La Steg et nous…

    Comme publié, chaque jour, dans les quotidiens, la prochaine facture d’électricité et de g…
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire