Le parti « Machrouu Tounes » ne va pas accorder la confiance au gouvernement Fakhfakh et « il n’est pas concerné par la participation au prochain gouvernement ou la coalition gouvernementale ».

Dans un communiqué publié, mardi soir, le parti (4 députés à l’ARP) a estimé que « le document contractuel signé par le chef du gouvernement désigné Fakhfakh et un nombre de partis politiques et de blocs parlementaires, reste flou sur les points relatifs à l’avenir des entreprises publiques, la question de la justice transitionnelle et notamment la conciliation. En plus, tous les projets annoncés sont encore théoriques et il n’y a aucune vision concernant leur financement », précise encore le communiqué.

Et d’ajouter que « le gouvernement Fakhfakh sera dans l’incapacité de relever les défis économiques et sociaux et ne pourra pas faire face à la conjoncture régionale instable ».

A rappeler que le président du bloc de la Réforme Nationale à l’ARP et secrétaire général du mouvement Machrouu Tounes Hssouna Nasfi, a signé, lundi, le document contractuel relatif au plan d’action gouvernemental aux côtés du président du bloc parlementaire d’Ennahdha Nouredine Bhiri, le secrétaire général du Courant Démocratique Mohamed Abou, le secrétaire général du mouvement Echaab, Zouhaier Maghzaoui, le président du mouvement Thaya Tounes Youssef Chahed.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Liberte

    25/02/2020 à 20:47

    On va direct aux élections anticipées. On n’est pas sortis de l’auberge.

    Répondre

Laisser un commentaire