L’association “Kolna Tounes” a estimé dans un communiqué publié ce matin que l’amendement, en cette période très sensible, du code électoral, n’était autre qu’une forme “d’atteinte à l’intégrité des élections”.

Le bureau de l’Assemblée des Représentants du Peuple avait décidé de la tenue, demain, 30 avril 2019, d’une séance plénière consacrée à l’amendement du code électoral, dans le but d’y introduire “un seuil électoral de 5%”.  Si cet amendement est voté par les députés, seules les listes et les formations politiques qui arrivent à capter au moins 5% des voix exprimées lors des prochaines élections, pourront prétendre à un siège au parlement.

L’association Kolna Tounes a considéré que cet amendement prévu est une “volonté délibérée de la majorité de réduire la représentativité au sein du parlement et de dominer le paysage parlementaire”.

contacté par La Presse, Moez Attia, président de l’association, reconnaît toutefois des lacunes dans cette loi électorale, c’est en revanche le timing, à quelques mois seulement de la tenue des élections, qui le dérange.

“Lorsqu’on attend la publication des sondages d’opinion, pour décider ensuite de faire passer l’amendement du seuil électoral, je dis qu’il y a danger, explique-t-il. Surtout que ces sondages ont tendance à influencer les électeurs”. Moez Attia se dit par ailleurs favorable à un amendement dès janvier 2020,soit, au lendemain des élections législatives et présidentielles.

Le 15 novembre 2018, la commission du règlement intérieur, de l’immunité, des lois parlementaires et des lois électorales, a voté en faveur d’introduction du seuil électoral de 5%. Ennahdha, Nidaa Tounes et la coalition nationale avaient voté en faveur de l’amendement, tandis que le Front Populaire et d’autres composantes de l’opposition ont voté contre. Les “petits” partis estiment en effet que ce seuil les exclut de facto du paysage parlementaire.

Charger plus d'articles
Charger plus par Karim Ben Said
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *