Dans un match aussi délicat, Dridi misera sur la vivacité de Sahli pour mettre de l’animation en attaque.

La victoire pénible (polémique aussi) au CA à Chebba est venue au bon moment pour redonner de l’espoir aux Clubistes après une mauvaise série de résultats.

Maintenant, les Clubistes de Dridi doivent réussir le cap de la JSK en coupe, un objectif sacré pour cette saison. Ça va être difficile, mais ce qui rassure du côté des «Rouge et Blanc», c’est qu’ils ont de la motivation et ont un certain embarras de choix en milieu et en attaque. Seule la défense inquiète avec les blessures de Abderrazak (faible rendement depuis qu’il joue), Jaziri et les bobos de Taoues. En revanche, l’entraîneur clubiste peut se rassurer pour le retour de Atef Dekhili, blessé lors du match contre le ST et qui a dû prendre deux semaines de repos. Maintenant, il est bon pour le service, d’autant que Farhati, son remplaçant, manque encore de régularité en dépit de son bon match à Chebba.

Agrebi et Laâbidi seront stabilisés dans leurs postes et on devrait voir Salhi jouer encore une fois à l’axe central. Pour le poste de latéral gauche, Dridi n’a pas encore tranché : il pourrait faire appel à Belkhither qui n’a pas encore récupéré de sa blessure.

La carte Chavaria

Au milieu, Khelil et Ben Yahia seront sûrs de partir d’entrée, mais si l’entraîneur clubiste opte pour son 4-4-2 préféré, on ne devrait pas voir Guesmi jouer d’entrée.

Les solutions sont diverses en milieu et en attaque. Wajdi Sahli, qui a fourni une prestation honorable à Chebba, sera le pourvoyeur de l’équipe. Des changements ? Dridi n’a pas dévoilé ses cartes, mais on s’attend à voir Compaoré (il est temps qu’il retrouve un peu de lucidité devant les filets!) comme avant-centre. Chavaria? La nouvelle recrue clubiste pourrait être une carte à jouer, d’autant qu’il est en pleine possession de ses moyens physiques. Le même cas pour Khelifa qui devrait entrer en cours de match et apporter sa percussion. Bref, les solutions ne manquent pas. Mais mentalement, et avec cette ambiance tendue et ce mauvais encadrement, les équipiers de Ben Yahia pourront-ils encore tenir et compter sur leur courage pour retrouver le bon chemin? C’est que les épreuves de la coupe demandent beaucoup de sérénité et de lucidité, choses qu’on ne retrouve pas pour le moment dans le camp clubiste.

Un match dont l’issue aura de grandes conséquences sur la suite du parcours. La qualification est obligatoire pour éviter le pire.

Charger plus d'articles
Charger plus par Rafik EL HERGUEM
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire