L’Association Tunisienne des Jeunes Avocats (ATJA) a signé jeudi dernier une convention de partenariat avec la Tunisia-Africa Business Council. Une convention qui permet et facilite le déplacement des avocats dans les pays africains et leur participation aux différents appels d’offres relatifs à des services de conseil et d’accompagnement. Désormais, les avocats tunisiens pourront profiter du potentiel de croissance de notre continent africain. Selon Me. Yassine Younsi, Président de l’ATJA, plusieurs pays africains, sont souvent à la recherche d’avocats compétents dans divers domaines pour accompagner notamment les investissements étrangers dans leurs pays. « Certains pays africains manquent d’avocats« , explique-t-il.  Par ailleurs, Me. Younsi indique que la Tunisie accuse un certain retard par rapport aux avocats libanais et marocains, à titre d’exemple, qui ont commencé à s’intéresser au marché africain dès les années 1990.

Signée à l’occasion de le Conférence Internationale pour une Zone de libre échange continentale africaine, cette convention coïncide avec la célébration du 50ème anniversaire de la création de la l’ATJA, fondée en 1970 par Me Abderrahmane El Hila en compagnie d’autres avocats.

L’ATJA tiendra son congrès électoral en avril prochain, date à laquelle Yassine Younsi remettra les clés de l’association à la nouvelle équipe dirigeante qui sera élue.

Charger plus d'articles
Charger plus par Karim Ben Said
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire