Le dirigeant d’Ennahdha Abdelhamid Jelassi a décidé de démissionner de son parti, a appris, mercredi, l’agence TAP auprès de son épouse Monia Brahim, ancienne députée d’Ennahdha.

Jelassi a informé Ennahdha de sa décision de démissionner de toutes les structures du parti et devra présenter officiellement jeudi sa démission, a indiqué l’ancienne députée qui n’a pas souhaité donner de précisions sur les raisons de cette démission.

D’après elle, le texte de la démission détaillera les raisons qui l’ont conduit à prendre cette décision.

Rappelons que Abdelhamid Jellassi avait présenté le 28 janvier 2015 sa démission de son poste de vice-président d’Ennahdha.

Dans des déclarations médiatiques précédentes, Jelassi avait souligné qu’Ennahdha connaît des remous qui auront un impact sur son avenir. Pour lui, il fallait trouver des solutions avant la tenue du congrès du parti. Il a également dit craindre qu’Ennahdha ait le même sort que celui de Nidaa Tounes qui a connu des divisions et s’est constitué en plusieurs formations politiques entraînant son échec aux dernières législatives.

Depuis 2011, d’autres dirigeants d’Ennahdha ont présenté leur démission. On cite, en particulier, la démission, le 5 mars 2014, du secrétaire général du mouvement Hamadi Jebali. Le 26 novembre 2019, c’est au tour du secrétaire général du parti Zied Ladhari de démissionner de toutes les responsabilités au sein du parti.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire