Autrefois perçu comme un don de la nature, être un enfant surdoué représente un fardeau pour des parents qui angoissent car ce dernier rencontre d’énormes difficultés à entrer dans le moule éducatif. Nous avons demandé à l’association qui s’occupe des surdoués en Tunisie depuis plus de vingt ans de nous livrer un bilan de ce qui a été fait durant cette période et de ce qui est prévu pour le futur. Un combat est engagé aujourd’hui, sur tous les fronts pour valoriser le haut potentiel de ces enfants afin d’éviter qu’ils ne décrochent trop tôt à cause d’un système éducatif classique mal adapté à leur particularité.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Enquête

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *