Qalb Tounes décide de geler l’adhésion de deux dirigeants du parti Ridha Charfeddine et Hatem Mliki

Le bureau politique de Qalb Tounes a décidé d’examiner le dossier de la démission de 11 députés de son groupe parlementaire lors du Conseil national et des journées parlementaires du parti qui se tiendront les 14 et 15 mars courant.

Qalb Tounes a décidé de geler l’adhésion de deux dirigeants du parti qui comptent parmi les députés démissionnaires : Ridha Charfeddine de son poste de vice-président et membre du bureau politique et Hatem Mliki en tant que membre du bureau politique.

C’est ce qui ressort de la réunion du bureau politique de Qalb Tounes tenue, mercredi soir, en présence des députés du bloc parlementaire du parti après la démission annoncée par 11 de ses élus. Une démission déposée mardi auprès de la présidence de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP).

Selon un communiqué rendu public jeudi, le bureau politique indique qu’après avoir pris acte des absences répétitives de Ridha Charfeddine et de Hatem Mliki des réunions du bureau politique et du Conseil national du parti ainsi que des rencontres de son groupe parlementaire, le bureau politique a décidé de geler l’adhésion de ces deux dirigeants.

« Après avoir pris acte du renoncement de Hatem Mliki à la présidence du groupe parlementaire de Qalb Tounes, les attributions de la présidence du groupe iront automatiquement à son vice-président Oussama Khelifi », lit-on de même source. Ce dernier devra assurer la gestion du bloc parlementaire jusqu’à l’élection d’un président de groupe durant le Conseil national et les journées parlementaires du parti.

Au sujet de la démission de 11 députés de son bloc parlementaire, Qalb Tounes dit « regretter » et être « surpris » par ces démissions, estimant que le « tourisme partisan est contraire à la charte du parti et aux engagements éthiques des élus ».

Le bureau politique dit prendre acte aussi des conséquences de ces démissions du fait que les démissionnaires ont renoncé aux missions qui leurs sont dévolues dans le cadre des commissions permanentes et spéciales, des parlements régionaux et des associations d’amitié parlementaire.

Le document de la démission est signé par Ridha Charfeddine, Hatem Mliki, Khaled Gassouma, Naima Mansouri, Amira Charfeddine, Safa Ghribi, Souhir Askri, Meriem Laghmani, Samira Ben Slama, Hassen Belhaj Brahim et Imed Ouled Jebril.

Qalb Tounes est arrivé deuxième lors des élections législatives d’octobre 2019 en obtenant 38 sièges au parlement.

Le groupe parlementaire de Qalb Tounes n’a pas accordé sa confiance au gouvernement Fakhfakh, soumis au vote lors d’une séance plénière tenue le 26 février 2020.

Laisser un commentaire