Qui dit murs blancs dit sensation de vide. Envie de rajouter la petite touche qui manque à votre intérieur pour vous sentir vraiment chez vous, plusieurs options sont, désormais, possibles car les tableaux ne sont plus l’unique solution. Entre cadres, tableaux, photos, miroirs accumulés, trophées, papier peint et peinture, l’important est de  concevoir un joli agencement. Comment bien habiller ses murs ?
Habiller les murs est souvent déterminant dans la décoration. La décoration murale prend forme de différentes manières, soit on misant sur un mur peint en blanc pour y coller et fixer tableaux, miroirs, cadres, étagères, soit on préfère une décoration plus pointue.
La première option que préfèrent plusieurs d’entre nous est de jouer sur les couleurs. Les plus malins s’amuseront  avec la palette de couleurs pour découvrir la splendeur des mélanges et trouver les nuances qui les représentent. D’autres, moins risqueurs, se contenteront d’explorer les papiers-peints où jeux de matières et illusions d’optique frisent avec l’œuvre d’art pour des murs hautement singuliers. Dans tous les cas de figure, habiller ses murs requiert quelques exigences puisqu’il ne faut surtout pas rétrécir la pièce. L’espace doit être chaleureux, enveloppant, sans encombrement.

Miser sur le papier peint
La fonction première du papier peint est de se poser simplement sur les murs. Désormais, le papier peint s’utilise pour donner de l’allure à un plafond, égayer les fonds de tiroirs et l’intérieur d’un dressing, occuper un seul mur en guise de tête de lit ou pour encadrer l’espace canapé du salon, habiller les soubassements, et même s’encadrer comme un tableau. Le papier peint se pare donc de multiples fonctions et détermine l’ambiance du lieu à travers la couleur adoptée et s’il est uni ou à motifs. Le choix du papier peint fait beaucoup dans le style de la pièce (japonisant, scandinave, minimaliste, campagne chic, british presque kitsch, graphique, rétro, …)

Oser la couleur
La peinture pour habiller les murs, c’est l’option facilement réalisable. C’est même souvent la première étape de la décoration murale. Encore une fois, comme pour le papier peint, la peinture est revisitée. Elle couvre tous les murs ou un seul, permet de créer un soubassement ou de renforcer celui déjà établi avec des moulures, elle peut aussi créer des illusions d’optique (de faux encadrés, renforcer l’aspect architectural d’une fenêtre, encadrer les portes, colorer les plinthes pour rythmer, accentuer la longueur et la profondeur d’un espace, …). La peinture donne du caractère à la décoration par sa simple présence.

Accessoires et tableaux sur un mur nu
Changer le style de votre intérieur par le biais de la décoration murale peut effrayer. Pour commencer petit à petit misez sur la simplicité, c’est-à-dire des tableaux et des miroirs à accrocher sur un mur peint en blanc. Le résultat ? Un effet mini galerie d’art où les œuvres seront valorisées par la blancheur et le minimalisme. Rien ne vous empêche d’accumuler quelques miroirs au-dessus du canapé sans prendre de risque ni de fixer quelques étagères sur lesquelles poser les tableaux. Si vous êtes locataires, cette dernière option est d’ailleurs idéale pour percer peu de trous et habiller ses murs sans contraintes.

Moderniser les moulures
Durant les années 90, et bien avant, on décorait les appartements et les maisons par ces moulures au plafond et les soubassements qui leur donnent un charme certain. Pour moderniser le tout, raviver cette décoration ancienne, on ose créer un effet décalé : peindre la totalité du mur sans épargner le soubassement, peindre uniquement les moulures sur fond blanc, mixer deux couleurs ou plutôt créer un ton sur ton… La moulure change pour devenir un élément de décoration qui fera toute la différence !

Les tapis, aussi sur les murs
Ils ont migré du sol aux murs des intérieurs. Plusieurs raisons expliquent ce déplacement. La première explication est plutôt évidente, il s’agit d’un choix esthétique. En effet, pour mettre en valeur ses plus belles pièces, les exposer au mur, comme on le fait pour ses cadres, photos et tableaux, est la solution idéale. À la façon des tentures ethniques ou des tapisseries murales, les tapis prennent la place d’œuvres d’art ou d’objets de collection et non plus de pièce de déco utilitaire. Mais en plus d’habiller les murs, une fois suspendus, les tapis sont préservés des dégâts possibles (taches, fibres abîmées…) imputables à leur usage. Pour un style très original, optez pour le mur végétal, les stickers, les patchworks bien pensés, … En somme, habillez vos murs en vous amusant !

Charger plus d'articles
Charger plus par Saoussen BOULEKBACHE
Charger plus dans Magazine La Presse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *