Si le CSS a pris une belle option en prévision de la manche retour, on ne peut pas en dire autant pour l’ESS qui garde, en dépit de la défaite, ses chances intactes pour se qualifier en finale.
Dimanche dernier, les regards des passionnés du football tunisien étaient tournés, certes, vers la compétition locale, mais un peu plus tard dans l’après-midi, on s’est intéressé à la Coupe de la CAF où nos deux représentants, le CSS et l’ESS, ont disputé la manche aller comptant pour les demi-finales de cette épreuve. Si le CSS a pris une belle option en remportant une jolie et précieuse victoire sur le score de 2-0, on ne peut pas en dire autant pour l’ESS, battue sur la pelouse de Borj Al Arab par l’équipe d’Ezzamalek par un but à zéro. Pourtant, la formation cairote n’était pas au meilleur de sa forme. Mais en dépit de cette défaite, la bande à Roger Lemerre garde ses chances intactes pour se qualifier à la finale.

Le résultat et la manière

Dimanche en début de soirée, les hommes de Ruud Krol nous ont égayés en remportant une jolie victoire devant la formation marocaine, la Renaissance Sportive de Barkane.

Une jolie victoire car il y avait la manière aussi. En effet, les Sfaxiens ont dominé les débats de bout en bout en inscrivant un but par mi-temps. Le score aurait pu être plus large si les Sfaxiens avaient poussé un peu plus et ils avaient largement les moyens pour le faire.

Sauf que Ruud Krol, en technicien averti, a vite compris après la deuxième réalisation inscrite au tout début de la seconde mi-temps que deux buts d’écart suffisaient largement pour prendre une belle option en prévision de la manche retour d’autant que les Marocains jouaient le bloc bas et tentaient de créer le danger par des contres rapides quand l’occasion se présentait. Et comme ils avaient compris que le danger pouvait survenir à tout moment, les hôtes des Sfaxiens ont fermé davantage les issues qui menaient à la cage de Mhamdi.

Comme le score était déjà sécurisant, il était plus intelligent d’économiser les efforts en prévision de la manche retour qui aura lieu ce dimanche lors de laquelle il faudra continuer à gérer intelligemment.

Il ne manquait que les buts…

Si à Sfax les choses se sont déroulées comme voulu, ce n’était pas le cas à Alexandrie où les Etoilés étaient stoppés dans leur élan par une formation d’Ezzamalek qui n’affichait pourtant pas la grande forme. Sauf que le but de Mahmoud Kahraba, inscrit à la 36’, a suffi aux Cairotes pour signer une courte victoire.

Sauf que le résultat du match (1-0) est un score piège pour l’équipe d’Ezzamalek en particulier, d’autant que, privés des services de Ferjani Sassi, les Cairotes sont apparus lourdement handicapés sur le plan offensif, ce qui explique entre autres pourquoi ils ont cherché par tous les moyens à préserver leur court avantage au score.

La deuxième période du jeu était incontestablement la mi-temps des Etoilés.

Les débats étaient à sens unique en faveur des hommes de Roger Lemerre qui ont tout fait sauf de mettre la balle dans les filets de Mahmoud Gennech.

Ce qui est d’ailleurs rassurant, c’est la bonne condition physique affichée par Yassine Chikhaoui et ses camarades qui n’ont fléchi à aucun moment même s’ils étaient à leur troisième match décisif en l’espace de deux semaines seulement.

Bref, nos deux représentants sont sur la bonne voie, y compris les Etoilés, et ce, en dépit de la défaite. Le volume de jeu qu’ils ont développé à Alexandrie a de quoi rassurer les plus sceptiques.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *