La Tunisie est dotée d’un artisanat riche et ancestral. Transmis de génération en génération avec passion, les traditions et les savoir-faire arabe et berbère n’ont de cesse de se développer et de coller à nos exigences de modernité. Les matériaux utilisés — bois, peau, fer, laiton, verre, céramique et bien sûr les tissus — sont transformés en objets utiles au quotidien. Beaux et intemporels, ils s’invitent avec charme et authenticité dans chacune des pièces de la maison même les plus modernes. Impossible d’être passé à côté, la touche tunisienne dans la décoration des maisons revient en force ces dernières années. Tout le monde adorerait s’offrir le luxe d’une parenthèse tunisienne dans son salon, sa chambre à coucher, sa cuisine ou même sa salle de bains. Quel que soit le style de la décoration, une petite touche traditionnelle serait la bienvenue.

L’ambiance traditionnelle s’associe de près à la décoration bohème, hippie chic… Elle a pour caractéristique d’être cosy, lumineuse et conviviale. Elle apporte la touche de chaleur qu’il faut à n’importe quelle décoration, même les décos scandinaves connues pour être très froides. «Pour créer une ambiance tunisienne, on n’hésite pas à amener de la couleur», affirme Lamia, une jeune créatrice de linges de maison. Pour elle, les allures tunisiennes, que l’on apporte aux intérieurs, ne peuvent que transmettre de la luminosité et de la fraîcheur à tous les espaces de la maison. «L’artisanat tunisien est très vitaminé. Mes clients me sollicitent souvent, pour des touches de couleurs très prononcées. On opte pour des coussins colorés, des tapis berbères, des accessoires, des lanternes, des bougies, des luminaires et des accessoires déco très colorés.

Ils demandent à ce que les pièces soient accueillantes et donnent envie de s’y installer confortablement. Le tapis berbère coloré est le must-have d’une ambiance tunisienne. Il est la grande lubie des amateurs de déco ces derniers mois. On l’adore pour son côté à la fois cocooning, estival et élégant». Lamia nous parle de son expérience dans le monde de l’artisanat avec beaucoup de fierté. Elle était en stage dans une banque et elle attendait d’être intégrée. Mais son amour pour l’artisanat tunisien est sans limite. Elle décide d’y faire carrière. «Il est vrai qu’abandonner une carrière plus ou moins stable dans un établissement financier a été pour mon entourage une aberration. Car pour eux, comme pour moi d’ailleurs, l’on ne sait pas ce qui nous attend si l’on opte pour une reconversion professionnelle.

En ces temps de crise, déclarer à son entourage vouloir quitter son travail a de quoi en déstabiliser plus d’un. Tout le monde me conseille de rester en poste. Les gens ont du mal à comprendre que je souhaite m’orienter vers un autre métier, changer de cap et prendre des risques». Deux années après avoir fait son choix, elle ne regrette rien. Ses expériences avec ses clients et ses succès auprès des acheteurs des produits tunisiens se comptent par dizaines. «Je me rappelle de cet intérieur ponctué d’éléments décoratifs uniques, conçus par la maîtresse de la maison, ainsi que par des artistes et artisans de la région du Kef et d’ailleurs. L’aménagement de chaque pièce a été étudié et les éléments du décor ont été choisis avec grand soin.

Le coup d’œil est tout simplement splendide. L’intérieur au cachet remarquable est le fruit de centaines d’heures de travail. Artiste et bricoleuse à la fois, la propriétaire a beaucoup de goût. Elle m’a contacté à la fin de son chantier, puisqu’elle a décidé d’agrandir sa maison en dotant celle-ci d’une verrière afin de profiter davantage de la lumière naturelle et de la splendeur des vues. Elle a également rénové les aires de vie du rez-de-chaussée pour rendre celles-ci plus fonctionnelles ». Cette expérience, au gouvernorat du Kef, a été capitale pour Lamia. « Avec cette dame, j’ai pris goût au travail et je me suis inspirée des ambiances locales. J’ai commencé à chercher dans le patrimoine de la région pour donner une nouvelle âme à mes créations.

Le travail accompli pour cette cliente est resté gravé dans ma mémoire. Et jusqu’à aujourd’hui, je reconnais que c’est ma plus belle expérience ». En deux années d’activité dans le domaine de l’artisanat, cette jeune créatrice a compris que ce secteur est de nouveau très apprécié. Les gens sont à la recherche de cette touche tunisienne un peu partout. Que ce soit dans leurs tenues vestimentaires, leurs décorations ou même leur gastronomie, les Tunisiens reviennent à leurs racines.

D’après plusieurs artisans contactés, la touche tunisienne s’impose plus que jamais comme la tendance déco du moment. Avec ses inspirations lointaines et ancestrales qui font la part belle aux accessoires faits main et aux motifs graphiques, elle est définitivement présente dans tous les intérieurs.

D’ailleurs, cette déco s’associe à merveille avec tous les styles de décoration. Vous êtes fan de la déco scandinave ? Un tapis berbère ne fera jamais tache dans votre pièce. Même le style industriel ne fait pas peur à la déco style berbère. Et puis pas besoin de tout changer pour l’adopter. Quelques accessoires par-ci, des mobiliers par-là et le tour est joué. Vous avez un intérieur qui vous emmène loin. En effet, kilims, tapis berbères, pompons en laine… ont investi nos intérieurs et on adore mixer les couleurs et les matières pour créer ce style bohème chaleureux. Vous pouvez d’ailleurs détourner les tapis en coussins ou en couvre-lits et les assiettes en céramique en appliques.


Pièces phares pour une touche artisanale
Lanternes, bougeoirs, tableaux, rideaux, paniers en osier… Les artisans tunisiens confectionnent tout un tas d’articles traditionnels qui se marient avec tous les styles de décoration. Si vous ne souhaitez pas arborer un total look oriental, quelques accessoires suffisent pour adoucir l’ambiance de votre intérieur. Un miroir martelé en cuivre ou en argent ira à merveille par exemple avec un canapé de style nordique pour créer un décor original. Un tapis kairouanais en laine de couleur claire s’adaptera aussi avec une décoration scandinave. Voici quelques accessoires à introduire en petites touches.
Tapis
Les tapissiers traditionnels tunisiens utilisent, le plus souvent, des extraits de colorants d’origine végétale pour la coloration des tapis naturels. Ceux-ci sont tirés de recettes de traités de teinturiers oubliés depuis de très longues années. Les sélections de couleurs sont choisies, non seulement pour leur beauté, mais aussi pour leur capacité à résister aux marques du temps. Contrairement aux tapis industriels, les tapis naturels sont créés sans produits chimiques et dans le respect de l’environnement. Ce qui nous a toujours séduits dans les tapis berbères, c’est qu’ils n’ont, comme pour leurs motifs, pas de règles prédéterminées. Néanmoins, il faut prendre en compte qu’un tapis crée un espace de vie au sein d’une pièce. Il ne doit pas couvrir l’intégralité d’un espace et toucher les murs. Rond, carré, rectangulaire…, le tapis traditionnel se plie à toutes les envies. Si vous êtes résolument classique, apportez une légère note de fantaisie dans votre intérieur avec le tapis berbère en coton. Ses couleurs tendres vous raviront. Mais savez-vous que vous pouvez aussi accrocher votre tapis berbère au mur ? Les tapis quittent le sol pour s’accrocher au mur. Et l’on aime. Rien de tel qu’un tapis aux matières naturelles pour habiller un mur et lui donner un faux air d’Orient.
Paniers ronds
Pratique et écologique, le panier rond, tressé à la main en feuilles de palmier, semble être devenu un accessoire indispensable du quotidien. On l’emporte au marché, à la plage, on l’utilise en guise de sac à main, et surtout, on l’invite aux quatre coins de notre intérieur tel un véritable élément déco. C’est d’ailleurs souvent suspendu en grappe et dans des tailles différentes, sur un joli porte-manteau en bois blond, qu’on le présente dans l’entrée. On peut également l’accrocher à la poignée d’une porte et le remplir d’un joli bouquet de fleurs séchées ou encore l’utiliser en version XXL dans la chambre des enfants afin qu’ils y rangent leurs jouets.
Miroir en laiton
Rarement fixé seul au mur, le petit miroir en laiton est lui aussi élevé au rang de must have. Martelé à la main, il prend la forme de gouttes, d’écailles, de triangles, d’yeux ou se présente simplement en rond ou en carré. Pour un résultat hautement déco, on n’hésite pas une seconde à multiplier les différents modèles de manière à créer un décor unique.
Table basse traditionnelle ou « mida »
Grand classique de la décoration tunisienne, la « mida » s’utilise davantage comme une petite table d’appoint pour y placer des luminaires, des bougies ou des livres et des journaux. En bois naturel ou peinte, elle se glisse dans n’importe quel intérieur. Dans le salon, elle peut servir de porte-plantes, tandis que dans une entrée, on la rehausse d’un joli panier pour accueillir les clés de toute la famille. Difficile de ne pas tomber sous leur charme !
Couvertures «fouta»
Portées sur les épaules dans certaines régions tunisiennes, ou utilisées comme serviettes de bain au « hamam », les « fouta » sont très tendance. Fabriquées en coton coloré, tissées et cousues à la main par les artisans, elles deviennent dans nos intérieurs comme jetés de lit ou encore tentures murales. Elles sont également parfois revisitées et prennent la forme de coussins ou de poufs douillets et épurés. Si vous êtes à la recherche d’un accessoire déco poétique et chargé d’histoire, n’hésitez pas.

 

Charger plus d'articles
  • Ils ont dit

    John Hamilton, PDG de « Panoro Energy ASA » « Avec le développement des programmes de fora…
  • Express

    «Lab’ess» — Appel à candidature 10 porteurs de projets à impact positif «Lab’ess» vient de…
  • Ils ont dit

    John Hamilton, PDG de « Panoro Energy ASA » « Avec le développement des programmes de fora…
Charger plus par Saoussen BOULEKBACHE
Charger plus dans Magazine La Presse

Laisser un commentaire