Malgré les consignes du ministère de la santé, plusieurs souks hebdomadaires ont ouvert, ce dimanche, leurs portes aux badauds venus y faire un tour pour tromper leur ennui et oublier, à leurs risques et périls  le Coronavirus….  A leurs risques et périls.

Du côté d’E Mourouj 2, des centaines de curieux et d’acheteurs potentiels se sont rendus au marché des voitures, déambulant à travers les véhicules stationnés en rangées les uns derrière les autres afin d’y jeter un coup d’œil et s’informer sur la fourchette des prix des voitures populaires et autres.

Idem pour les souks hebdomadaires de Moncef Bey, Bab Assel et Ksar Hlel où les vendeurs ambulants ont fait comme si de rien de n’était et ont installé leurs étals sur lesquels ils ont exposé leurs produits et leur bric à brac, hélant les passants et les badauds.

Un tel comportement dénote d’une grave irresponsabilité et inconscience de citoyens qui font fi des mesures élémentaires de prévention pour se protéger et protéger autrui. Le ministère de la santé, les municipalités et tous les autres intervenants ont mobilisé les ressources dont ils disposent pour éviter qu’une épidémie ne se déclare dans nos murs et prévenir la propagation du coronavirus.

A Nasrallah, dans le gouvernorat de Kairouan, malgré les instructions, le gérant du marché municipal de la localité  a décidé d’appeler les vendeurs et les commerçants et d’ouvrir l’espace aux badauds et aux acheteurs. Il a été mis en état d’arrestation.

Il reste que tous  ces efforts menés par les autorités et les structures officielles risquent de tomber à l’eau à cause de l’inconscience d’un grand nombre de citoyens qui semblent encore prendre les choses à la légère, inconscients de la gravité de la situation.

Le jour où ils s’en apercevront, il sera alors trop tard !

Souk Bab Laâssal
Souk El Khorda à Ksar Hlel

 

 

Souk Moncef Bey
Charger plus d'articles
Charger plus par Imen Haouari
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Liberte

    15/03/2020 à 20:02

    Les tunisiens ont été toujours des récalcitrants, je suis le plus fort et rien ne peut m’arriver. C’est comme ça , les consignes diffusées ne convainquent pas une majorité de citoyens. Que voulez vous et le comprends pourquoi, on nous annonce que des conneries et personnes n’y croit, alors blanc ou ridoir on s’en fiche totalement. Hélas pour le coronavirus c’est sérieux

    Répondre

Laisser un commentaire