Comment passe-t-on d’une poignée d’infectés, à l’autre bout de la planète, à des milliers sinon des millions, jusqu’à qualifier un virus de pandémie ? En ces temps de confinement, où le coronavirus, ennemi invisible, semble être partout, ces trois documentaires sont l’occasion de mieux comprendre l’actualité.

«Épidémies : la menace invisible»

D’où proviennent les virus ? Comment se propagent-ils jusqu’à devenir de véritables bombes sanitaires qui mettent en péril la population mondiale ? Parmi les exemples de virus proposés par ce documentaire, le SIDA, la grippe aviaire H7N9, mais aussi une épidémie de la famille des coronavirus : le MERS-Cov, apparu au Moyen-Orient en 2012 et provoquant les symptômes d’une pneumonie aiguë.

Repérage des nouveaux virus, détermination de leur origine pour alléger leurs conséquences… De nombreuses mains veillent au grain et travaillent à protéger l’humanité. «La prochaine pandémie mondiale pourrait se trouver dans ce réfrigérateur», affirme un chercheur. Arte propose de parcourir le monde, de la cellule de crise de l’Organisation mondiale de la santé, en Suisse, aux forêts tropicales dans lesquelles des chercheurs risquent leur vie pour nous protéger. Disponible jusqu’au 21 avril 2020.

«Pandémies : la traque planétaire»

Depuis des années, les scientifiques craignent une pandémie historique et meurtrière, à l’instar du Covid-19. Ce documentaire de Cellule de crise enquête sur la traque que mènent les professionnels contre les virus. Il en évoque plusieurs, tels que la grippe H1N1 apparue en 2009 – et dont la campagne de vaccination, en France, avait été vivement critiquée – ou le SRAS (Syndrome respiratoire aigu sévère), autre membre de la famille des coronavirus.

Pour lutter contre un virus, il faut souvent se déplacer là où il est le plus virulent, comme au Vietnam pour le SRAS. «C’est un jour très triste quand on arrive, parce-que c’était le jour du décès de la première personne infectée par cette maladie», confie Jean-Claude Manuguerra, chef cellule d’intervention biologique d’urgence à l’Institut Pasteur. Le documentaire suit le cheminement d’une épidémie, du patient zéro à l’alerte envoyée par l’OMS jusqu’à la conception d’un traitement.

«Pandémie»

Pour les plus motivés, Netflix propose le programme américain Pandémie. La série documentaire était sortie au mois de janvier sans faire de vagues. Pourtant, à l’ère du coronavirus, elle ne pourrait pas s’inscrire davantage dans l’actualité.

Largement documentée, elle explore le sujet des pandémies, en particulier de la grippe et de ses dérivés, en six épisodes de 45 minutes. Des témoignages implacables viennent étoffer le propos : soignants, médecins, chercheurs… De quoi mieux comprendre la manière dont les menaces de pandémies sont abordées dans le monde et comment ces dernières peuvent être traitées.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire