Confinés chez eux comme toute personne en Tunisie, les joueurs du CA n’ont pas arrêté l’entraînement pour autant.


Alors que le championnat reste toujours suspendu jusqu’à nouvel ordre en raison de la pandémie de coronavirus, le Club Africain semble bien trouver un remède efficace qui permet de continuer l’entretien physique des joueurs à distance, afin qu’ils puissent garder leur forme.

Des séances de cyber-entraînement

Quelques heures après la décision de la Fédération Tunisienne de football d’arrêter le championnat, le Club Africain a pris une première mesure : celle de suspendre les séances d’entraînement du groupe professionnel jusqu’à nouvel ordre. Compte tenu de la situation sanitaire, les joueurs du CA ont été invités à rester chez eux. Le parc A a également été fermé et les jeunes joueurs priés de ne pas quitter leur domicile non plus.

Mais hélas, en dépit de la situation sanitaire qui s’aggrave de jour en jour dans le pays, Lassaâd Dridi et ses collaborateurs, motivés plus que jamais, semblent bien trouver un bon remède pour préserver la fraîcheur physique de leurs poulains. Le télétravail dans le football en période de confinement, ainsi était la solution. Dridi a mis en place des cyber-entraînements (via WhatsApp) dédiés à ses joueurs pros. En effet, le préparateur physique clubiste a mis au point, en coordination avec l’entraîneur, des séances qui peuvent durer 90 ou 75 minutes, selon les exercices. En gros, le programme devrait alterner le travail d’endurance et le travail fractionné intensif.

Et c’est encore Dridi qui veille lui-même sur le bon déroulement des préparatifs et l’implication de ses joueurs dans ce programme. Par conséquent, le coach a constaté que quelques joueurs ne sont pas assez engagés et qu’ils n’appliquaient pas le programme à la lettre. Et ils seront sanctionnés pour cela.

Belkhither en quarantaine

De retour en Algérie afin de rejoindre sa, le défenseur international Algérien  Mokhtar Belkhiter a été mis en quarantaine par mesure de précaution contre la propagation du coronavirus.

Placé en isolement avec plusieurs autres personnes et familles, à leur retour de la Tunisie, Belkhither s’est plaint des piètres conditions qui régent dans le centre d’isolement. Le joueur a affirmé, lors d’une déclaration accordée au journal arabophone algérien « Ennahar » qu’ils ont été mis en quarantaine dans des conditions pénibles et lamentables, au sein d’une cité universitaire à Souk Ahras, en Algérie.

Selon la même source, Belkhiter a indiqué que le lieu de confinement n’est pas du tout approprié. Il s’est plaint du manque de douches et salles de bain et de la mauvaise qualité de la nourriture.

Le CA va encore souffrir sur le plan financier..

Les craintes et les inquiétudes sont aussi grandes que légitimes. Et ce, en dépit des lourdes sanctions de la FIFA qui s’abattent désormais sur le club de tous les côtes.  Avec la suspension de la Ligue 1 et les doutes qui planent sur la possibilité de terminer la saison , de lourdes pertes économiques sont à craindre pour un club déjà enfoncé dans une crise sans précédent.

En effet, le football n’est pas différent des autres acteurs économiques, il va souffrir. Il y a des supporters qui ne peuvent plus venir aux matches, des sponsors qui ne peuvent plus s’afficher au stade et des diffuseurs TV qui ne pourront plus retransmettre. De surcroît, il faut dire que le réel problème immédiat, c’est la trésorerie, car les rentrées financières du CA ainsi que les autres clubs tunisiens n’auront pas lieu pendant au moins deux mois. C’est ici la difficulté majeure à relever pour le comité directeur clubiste. N’oublions pas, ainsi, l’horrible fardeau des salaires des joueurs, du staff technique, du staff médical ainsi que les autres employés, qui devraient être payés. Une situation délicate voire-même horrible qui va certainement aggraver les problèmes d’une direction clubiste déjà épuisée.

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Ali Arfaoui
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire