Près de 97 agents de la santé publique et 3 agents de la protection civile ainsi que 26 habitants sont soumis à l’isolement sanitaire, depuis mercredi, au gouvernorat du Kef, suite au décès d’un sexagénaire, originaire de Tajerouine, après qu’il a subi une opération chirurgicale à l’hôpital régional du Kef et sa contamination par le Covid-19.

Environ 17 agents de la santé et 3 agents de la protection civile de Tajerouine poursuivent le confinement sanitaire obligatoire au centre d’entraînement des jeunes au Kef, souligne à l’agence TAP, Tarek Rajhi, directeur régional de la santé.

Les quatre-vingts autres agents de la santé du Kef, ainsi que 26 membres de la famille du défunt et toutes les personnes ayant eu un contact avec la victime sont en auto-isolement sanitaire. Ils ont tous subi des tests de dépistage.

Avant de décéder, le sexagénaire a été admis à l’hôpital local de Tajerouine, souffrant de maladies chroniques, puis transféré à l’hôpital régional du Kef, où il est mort le 23 mars. Sa contamination au covid-19 a été confirmée, mercredi.

Par ailleurs, les forces de la sûreté ont arrêté 3 personnes, originaires de Sakiet Sidi Youssef. Ces dernières sont rentrées en ville mais n’ont pas respecté le confinement. Elles ont été placées à l’isolement sanitaire obligatoire, en attendant leur comparution devant la justice, apprend l’agence TAP de source sécuritaire.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire