Le président de la Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle (Haica), Nouri Lajmi, a décidé samedi l’arrêt immédiat de l’émission « Lkolna Tounes », diffusé sur la chaîne privée « Attessia », pour une durée de trois mois. Il est, également, question d’examiner le dossier relatif à ce programme par le conseil de l’instance.

Dans un communiqué rendu public samedi par l’Instance de régulation de l’audiovisuel, Nouri Lajmi a décidé, également, de retirer l’épisode diffusée vendredi soir dudit programme objet d’infraction, et ce, du site électronique officiel de la chaîne et de toutes ses pages sur les réseaux sociaux.

Il a été décidé aussi d’interdire toute nouvelle diffusion ou utilisation partielle de l’épisode en question.

Le président de la Haica a précisé que sa décision s’explique par le fait que le contenu de l’émission « Lkolna Tounes » manifestait un manque de respect de la dignité humaine et de la vie privée.

Lajmi estime, en outre, que le contenu est contraire à la déontologie de la profession et à ses principes de base au regard du dépassement du droit des citoyens à ne pas se faire filmer sans leur permission et des propos offensants proférés par la correspondante de la chaîne envers les citoyens présents dans le centre de confinement sanitaire de Chott Meriem (Gouvernorat de Sousse).

De son côté, la société de production « Cactus Prod », en charge du programme « Lkolna Tounes », a présenté ses excuses pour les propos tenus par la correspondante de la chaîne lors du direct assuré à partir du centre de confinement sanitaire à Chott Meriem dans le cadre du programme diffusé vendredi soir par la chaîne Attessia.

Dans une déclaration rendue publique samedi, Cactus Prod a adressé ses excuses aux téléspectateurs, au ministre de la Santé et à tous les fonctionnaires et cadres du ministère de la Santé, ainsi qu’aux citoyens présents dans le centre de confinement.

« Cactus prod » qui produit cette émission au niveau de la préparation et de la présentation dans le cadre de son contrat de partenariat avec la chaîne Attessia TV, s’est engagé à prendre toutes les mesures disciplinaires nécessaires envers les fautifs à leur faire assumer la responsabilité totale de ce qui s’est passé dans l’émission du vendredi soir.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire