Comme annoncé dans une édition précédente, et dans le cadre de cette lutte acharnée contre le COVID 19, l’hôpital régional de Gafsa vient de s’équiper d’un PMA (poste médical avancé), et ce grâce à cet élan de solidarité qui a resserré les rangs des gafsiens-toutes classes confondues.

Installé depuis cet après-midi devant le service des urgences, il a été acquis grâce à cette complicité remarquable entre le syndicat des médecins de libre pratique, le conseil régional des ingénieurs, le Conseil régional des avocats et l’union régionale du commerce et de l’industrie. Son rôle sera prépondérant pour contrecarrer un ennemi invisible et coriace.

Dr Samir Khemili membre du syndicat régional des médecins libre avance l’utilité capitale de cette installation « en ce temps de guerre fratricide contre le COVID 19, l’installation permettra un pre-triage des patients à travers un interrogatoire avant d’accéder au service des urgences. En cas de suspicion d’une contamination, le patient passe directement à l’unité COVID 19 déjà opérationnelle. Ce qui permettra d’éviter une éventuelle contamination et du personnel exerçant ,et des autres patients. »

Mais qu’en est t-il des autres établissements de la région? Notre interlocuteur espère voir d’autres acteurs mettre la main dans le plat « nous y pensons déjà. Avec l’apport souhaité des hommes d’affaires, et de la CPG ,nous pourrions équiper les hôpitaux de circonscription de Metlaoui, Moulares Sened, Mdhilla et Redeyef avec la même installation. »

Cette entreprise mobilise une enveloppe estimée à 100 000 DT sans les frais d’aménagement .

L’avis est lancé. Y a t il d’autres donateurs dans la maison…?

Charger plus d'articles
Charger plus par Hafedh Trabelsi
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire