Selon nos sources, tout ce qui se trame sur la toile n’est que spéculation. Il y aura sans doute un grand remue-ménage l’été prochain, mais pour le moment, rien n’a été encore officiellement entrepris dans ce sens.
Alors que le football est à l’arrêt et que les joueurs sont confinés chez eux, les spéculations ne se sont pas arrêtées pour autant sur la toile. On évoque les postes ciblés et même les noms des joueurs qui quitteront le Parc B cet été. Sur la toile, on a avancé avec certitude les départs du capitaine de l’équipe Khalil Chammam, ainsi que son compagnon de route Sameh Derbali entre autres. «Que des spéculations qui circulent sans fondement réel», nous a assuré une source proche du président du club.

Organiser les départs

A l’Espérance de Tunis et avec du recul, on est de plus en plus convaincu que l’élimination en quart de finale de la C1 africaine s’inscrit dans la logique des choses, puisque cela correspond à la fin d’un cycle. Toutefois, ce qui est impératif, ce ne sont pas les noms des joueurs qui quitteront le Parc B cet été, mais l’organisation des départs. C’est pourquoi, rien n’a été entrepris dans ce sens pour le moment. Tout est à l’arrêt sauf le programme d’entretien physique mis en place par le staff technique pour éviter la lassitude.

Par ailleurs, la direction du club ne peut faire autrement. Personne ne sait quand la compétition nationale reprendra et quelles mesures seront prises en Tunisie et même ailleurs. On vise bien sûr les modalités du prochain mercato estival dans la mesure où beaucoup de championnats risquent de dépasser la date fatidique du 30 juin. A l’Espérance de Tunis, on préfère donc se contenter d’assurer le programme d’entretien physique. Quant aux transferts au prochain mercato estival, ils devront être planifiés afin d’éviter les départs massifs, comme ce fut le cas durant l’été dernier

Le temps que la mayonnaise prenne…

Ce que beaucoup de supporters et même d’observateurs oublient , c’est qu’il faut du temps pour que la mayonnaise prenne. Et même si l’effectif actuel est beaucoup plus technique que celui qui a remporté la Champions League en 2018 et en 2019, il lui faut encore beaucoup plus de temps pour que la mayonnaise prenne.

Bilel Ben Saha, Tayeb Meziani et Abderrahmane Meziane auront besoin de plus de temps pour pouvoir s’exprimer mieux sur le terrain. Cela n’a pas été possible à cause du calendrier chargé qu’a connu l’Espérance avant la trêve forcée par le coronavirus. Mais maintenant que l’équipe est sur la bonne voie aussi bien en championnat qu’en Coupe de Tunisie, le staff technique aura beaucoup moins de pression et donc plus de possibilité de donner du temps de jeu à ces nouvelles recrues qui n’ont pas totalement convaincu jusque-là. Un temps de jeu suffisant pour pouvoir les juger convenablement. Oui, il y aura du remue-ménage cet été, mais il faudra attendre la reprise de la compétition et le turnover qu’effectuera le staff technique lors des matches.

D’autres joueurs qui sont là depuis un certain temps déjà pourraient aussi plier bagage. Toutefois, il faudra éviter les départs massifs, à moins que le président du club ne s’investisse totalement en renouvelant l’équipe. Dans ce cas, on aura un nouveau cycle, dont la période de gestation en termes de résultats et de performances dépendra de l’ampleur des changements apportés à l’ossature de l’équipe.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire