La Banque Centrale de Tunisie (BCT) a annoncé, mercredi, une série de mesures exceptionnelles qui s’inscrivent dans le cadre de la contribution à la limitation des retombées économiques et sociales de la propagation de la pandémie du COVID-19.

La première mesure est destinée au soutien en faveur des particuliers dont le revenu mensuel net dépasse 1000 dinars. Ainsi, la BCT a publié une circulaire aux banques permettant d’étendre, pour 3 mois, auxdits particuliers, les mêmes mesures prises au profit des citoyens dont le revenu mensuel net est inférieur à 1000 dinars.« Cette mesure concerne les tombées en principal et en intérêts des crédits à échoir durant la période allant du 1er avril 2020 jusqu’à fin juin 2020 ». « L’application de cette mesure est automatique.Toutefois, les clients qui ne veulent pas bénéficier de ces mesures doivent en faire la demande par tout moyen laissant trace écrite ».

La BCT a décidé, également, « le transfert, par anticipation, en faveur des étudiants poursuivant leurs études universitaires à l’étranger ainsi qu’aux personnes autorisées à poursuivre une formation professionnelle à l’étranger, les frais de séjour pour scolarité et formation professionnelle au titre des deux prochains mois de l’année en cours (Mai – Juin) ».« Cette décision aura pour effet de permettre aux étudiants ainsi qu’aux personnes poursuivant une formation professionnelle à l’étranger de subvenir à leurs besoins en frais de séjour en cette période difficile ».

Pour ce qui est de la tenue des assemblées générales ordinaires des banques et des établissements financiers, au titre de l’exercice 2019, la BCT a autorisé aux établissements, « qui ne peuvent pas organiser leurs assemblées générales ordinaires, à reporter la tenue desdites assemblées au-delà du délai légal fixé au 30 avril 2020 ». Par ailleurs, et dans un objectif de préservation de la stabilité financière, la BCT a appelé les banques et les établissements financiers à « suspendre toute mesure de distribution de dividendes au titre de l’exercice 2019 » et à « s’abstenir d’effectuer toute opération de rachat de leurs propres actions ».

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire