Arrivé de Paris le 11 mars dernier où il exerce comme ingénieur, Achraf âgé de 33 ans a été testé positif au Covid-19 le 15 mars. Deux jours plus tard, c’est sa femme qui est diagnostiquée positive au coronavirus. Par chance, leur fille de trois ans n’a pas été contaminée par le virus. Le couple confiné, pendant quatorze jours à la maison, a dû prendre toutes les précautions nécessaires pour protéger leur fillette du risque de contamination. La direction régionale de la santé leur a fourni tous les équipements qu’il faut (gants, écrans faciaux à usage médical, tenue de protection, masque…). Achraf et sa femme n’ont présenté pratiquement aucun symptôme hormis une légère toux et de la diarrhée.

Ils n’ont pris aucun traitement et se sont occupés de leur fille en veillant à respecter les mesures barrières ce qui n’a sûrement pas été facile pour leur petite fille.. Les analyses effectuées le 1er avril dernier on été négatives et ont révélé que Achraf a totalement guéri du coronavirus. Par contre, sa femme est encore positive au COVID-19 ce qui a sûrement fait naître un sentiment de culpabilité chez le jeune homme. Ils ont dû tous les deux livrer un combat au quotidien pour protéger leur petite fille ce qui est loin d’être une sinécure.

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Fatma ZAGHOUANI
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire