Le juge d’instruction près du Tribunal de première instance de Sfax I a émis, mardi soir, un mandat de dépôt à l’encontre de trois personnes soupçonnées d’être impliquées dans l’agression physique du député de l’Assemblée des représentants du peuple, Mohamed Affès.

C’est ce qu’a indiqué, mercredi, à l’agence TAP, le porte-parole des Tribunaux de Sfax, le juge Mourad Turki.

Il a précisé que le 24 mars dernier, le député de la coalition Al-Karama a déposé une plainte pour violences au commissariat de police de la route de Gremda, à Sfax. Selon ses dires, il a été violenté alors qu’il participait aux travaux de la commission régionale de la Santé à Sfax.

Le procureur de la République près le Tribunal de première instance de Sfax I a ouvert une enquête judiciaire à cet effet, a ajouté Mourad Turki. Et de préciser que le premier juge d’instruction près le Tribunal de première instance de Sfax I, en charge de l’affaire, a émis une commission rogatoire destinée à la direction sectorielle des affaires criminelles de Tunis pour parachever l’enquête dans cette affaire.

Lundi dernier, la police a placé en garde à vue quatre personnes soupçonnées d’être impliquées dans cette affaire.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire