Le taux de criminalité a baissé de 23 % durant le mois de mars dernier par rapport à la même période de 2019.

Le porte-parole du ministère de l’Intérieur Khaled Hayouni a déclaré, mercredi, à l’agence TAP qu’une baisse de 3389 crimes a été enregistrée entre mars 2019 et mars 2020.

Malgré le couvre-feu et le confinement total en raison de la situation épidémique dans le pays et la mobilisation exceptionnelle pour faire respecter ces mesures préventives, les forces de l’ordre (police et Garde nationale) continuent, parallèlement, à lutter contre le crime, a-t-il souligné.

Le responsable a fait observer que la lutte contre le crime reste une priorité pour toutes les unités sécuritaires.

Il a confié que des plans sont mis au point pour combattre le crime qui a connu une nette inflexion entre les mois de mars de 2019 et 2020.

Selon le porte-parole du ministère de l’intérieur, ces résultats en cette conjoncture reflètent l‘état de préparation de tous les corps de sécurité et leur souci de maintenir l’ordre et de combattre tout type de crimes.

Il a assuré que les cadres sécuritaires ont mobilisé ressources humaines et moyens logistiques pour maintenir l’ordre dans le pays.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire