Le ministère de la Santé Publique a annoncé, vendredi, qu’à la date du 9 avril 2020, 28 nouveaux cas confirmés de Coronavirus ont été enregistrés en plus de 9 autres cas positifs parmi les anciens cas confirmés sur 571 analyses effectuées, portant à 671 le nombre total des contaminations.

Un communiqué publié par le ministère, indique que 182 analyses ont été effectuées dans le laboratoire référentiel de l’hôpital Charles Nicolle, 294 analyses à l’Institut Pasteur de Tunis, 45 analyses au laboratoire Fatouma Bourguiba à Monastir, 31 analyses au laboratoire de l’hôpital Farhat Hached à Sousse, et 19 analyses au laboratoire de l’hôpital Habib Bourguiba de Sfax portant le nombre total des analyses réalisées depuis le début de la crise sanitaire du COVID-19 à 10087.

Les cas de contamination par le virus ont été détectés dans 22 gouvernorats et se répartissent comme suit :

Tunis (159), Ariana (81), Ben Arous (65), La Manouba (32), Nabeul (13), Zaghouan (3), Bizerte (17), Beja (3), Le Kef (5), Sousse (56), Monastir (34), Mahdia (12), Sfax (31), Kairouan (6), Kasserine (2), Sidi Bouzid (5), Gabes (12), Médenine (62), Tataouine (19), Gafsa (13), Tozeur (1) et Kebili (40).

Le nombre de décès causés par le Covid-19 demeure 25, qui se répartissent comme suit : Sfax (4), Sousse (4), Ariana (3), Le Kef (1), Mahdia (1), Tataouine (1), Bizerte (1), Tunis (3), Médenine (2), La Manouba (2), Sidi Bouzid (1), Nabeul (1), Ben Arous (1).

Le ministère a, également, indiqué que dans le cadre du contrôle de la santé de tous les arrivants en Tunisie, 19414 personnes ont été placées en auto-isolement sanitaire jusqu’à présent, dont 19266 ont terminé la période de mise en quarantaine, tandis que 308 sont toujours en confinement et sous surveillance quotidienne.

Le ministère a, par ailleurs, fait savoir que près de 3000 personnes parmi celles qui ont eu des contacts avec les personnes contaminées ont été placées en auto-isolement.

Cette évolution de la situation épidémiologique laisse présager, selon la même source, une propagation plus rapide du coronavirus durant les semaines à venir, tant que les mesures recommandées par le ministère ne sont pas respectées dans plusieurs régions et à maintes reprises.

Le ministère a ainsi exhorté les citoyens au respect total de la loi et des mesures adoptées à cet effet, notamment l’hébergement des malades porteurs du coronavirus, dans les hôpitaux et les centres d’hébergement préparés à cet effet, afin de limiter la propagation du virus.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire