La Tunisie a participé, jeudi, à une réunion de concertation, à huis clos, du Conseil de sécurité des Nations unies axée sur les répercussions de l’épidémie de « Covid 19 » sur la sécurité et la paix dans le monde.

Au cours de cette rencontre, la délégation tunisienne a évoqué l’initiative du président de la République pour enrayer la pandémie de coronavirus.
« Depuis le début de l’épidémie, le chef de l’Etat a invité toutes les instances onusiennes, particulièrement, le Conseil de sécurité, et l’ensemble des organisations et structures internationales, à assumer pleinement leur responsabilité face à cette menace inédite, qui guette la sécurité de toute l’humanité et détruit les économies du monde « , ont souligné les membres de la délégation, cités dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

A cette occasion, la Tunisie a appelé la communauté internationale « à surmonter les différends et à mettre un terme aux conflits, en cette étape délicate, pour se consacrer à la mobilisation des efforts internationaux contre le covid-19″.

L’objectif est de « faire face à cette épidémie, selon une nouvelle approche fondée sur une solidarité internationale et des mécanismes d’intervention internationaux, capables d’apporter une réponse à la crise provoquée par le nouveau coronavirus », lit-on de même source.

Dans ce contexte, la Tunisie a dit soutenir l’appel du Secrétaire général de l’organisation onusienne à un cessez-le-feu global à travers le monde, soulignant « l’importance de mobiliser les efforts de toutes les parties de la communauté internationale, afin d’épargner, aux populations dans les zones de conflit, davantage de souffrances ».

La Tunisie a mis en valeur le rôle joué par le Conseil de sécurité, durant cette conjoncture délicate, pour préserver la sécurité et la paix internationales, garantir la poursuite des missions de maintien de la paix et assurer l’acheminement des aides humanitaires et médicales dans diverses régions du monde.

Par ailleurs, la Tunisie a appelé les pays membres du Conseil de sécurité à appuyer son projet de résolution présenté, récemment au conseil de sécurité des Nations unies et à mettre à l’écart tout différend pour se consacrer à la lutte contre la pandémie de coronavirus.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire