Du début du confinement au 10 avril, les unités de la Garde nationale ont placé en garde à vue 560 individus n’ayant pas respecté le confinement total, verbalisé 278 commerçants ayant enfreint l’obligation de fermeture et interpellé 125 personnes, indique un communiqué de la Garde nationale.

Pour non-respect du couvre-feu, 221 commerces entre cafés et autres ont été fermés, 355 individus placés en garde à vue, 30 personnes renvoyées devant la justice et 222 autres verbalisées.

Les unités de la Garde nationale ont aussi retiré 624 permis de conduire et 627 cartes grises et confisqué 10 véhicules.

Entre le 24 mars et le 10 avril, les unités de la Garde nationale dans tout le territoire ont retiré, au total, 9568 permis de conduire et 9579 cartes grises et saisi 179 véhicules, indique la même source.

Concernant la spéculation et de la distribution des produits alimentaires et de consommation en dehors du circuit légal, les unités de la Garde nationale dans les différents gouvernorats ont saisi, vendredi, des quantités de produits de base, notamment à Kairouan. En effet, entre 15 et 20 tonnes d’orge ont été saisis dans ce gouvernorat et un procès-verbal a été rédigé à cet effet.

À Nabeul, 620 kg de poissons de grande taille ont été saisis et un procès-verbal a été rédigé à cet effet.

Neuf personnes ont été placées en garde à vue et deux autres renvoyées devant la justice pour non-respect du confinement. Quatre individus ont aussi été arrêtés et cinq contraventions et procès-verbaux ont été rédigés pour infraction à la décision de fermeture.

En outre, cinq commerces (cafés et autres) ont été fermés et 25 individus placés en garde pour violation du couvre-feu.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire