Par rapport aux prix du mois de février 2020, les prix à la production de l’huile d’olive ont augmenté de 20 à 30 % selon les qualités, indique l’Office National de l’Huile (ONH).

Selon une note d’information, publiée par l’ONH et consacrée aux marchés des huiles d’olive au 19 avril 2020, la Tunisie a enregistré une baisse de l’offre, en raison de la fin de la campagne et des mesures adoptées par le gouvernement pour le stockage privé d’huile.

A court et moyen terme, l’ONH prévoit une baisse de l’offre d’huile en Tunisie, en raison des aides au stockage privé et le bon comportement des exportations tunisiennes vers l’étranger qui ont enregistré une moyenne de 30.000 tonnes par mois depuis le démarrage de la campagne, en novembre dernier.

Marché étranger

S’agissant du marché étranger, l’ONH estime qu’il n’y aura pas de variations importantes à signaler au niveau des prix par rapport aux dernières semaines.

Et d’indiquer que les prix sont restés inchangés ou ont perdu quelques points, notamment en Espagne où les bonnes conditions climatiques du mois de mars et les récentes pluies prévoyaient une bonne floraison dans la plupart des régions de production.

Cela pourrait améliorer les prévisions de production pour la prochaine campagne.

Cependant, les activités pour l’huile d’olive ont enregistré un ralentissement dans tout le bassin méditerranéen, et ce, en raison de la pandémie du coronavirus. Pour les petites entreprises, les opérations se sont raréfiées chez les petits commerçants et producteurs, les coopératives et les huileries.

D’autre part, étant donné que les stocks sont élevés et au-dessus des normales entre les mains des conditionneurs et des industriels, il y a peu d’intérêt pour les achats.

La même source souligne que les stocks élevés entre les mains des conditionneurs entraîneront à court terme moins de pression sur la demande.

D’une manière générale, conclue l’ONH, il y a un contexte d’une grande incertitude générée par le virus COVID-19, avec un impact incertain sur la demande d’huile d’olive dans le monde.

La valeur des exportations de l’huile d’olive tunisienne a augmenté de 28 %, à fin février 2020, pour atteindre les 371 millions de dinars, par rapport à la même période de l’année écoulée, selon les données publiées, le 3 avril dernier, par le Cepex.

Pour ce qui est des quantités exportées, elles ont presque doublé (+95 %), pour s’élever à 64 mille tonnes, contre 32,7 mille tonnes d’exportations au cours de la dernière campagne.

Il est à rappeler que la Tunisie a enregistré une production record de l’huile d’olive, durant la campagne 2019-2020, avoisinant les 350 mille tonnes.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire