Le président de la République, Kais Saied a affirmé, qu’à partir de vendredi 24 avril 2020, premier jour du mois de Ramadan, le couvre-feu sera de 20h00 à 6h00 de matin.

Il a ajouté lors de la présentation de ses vœux au peuple tunisien, à l’occasion du début du mois saint, que le couvre-feu et le confinement total seront progressivement, allégés en fonction de l’évolution de la situation.

Saied a indiqué dans une allocution diffusée sur la première chaîne de la télévision nationale, qu’une discipline ferme permet de réduire le nombre de contamination au coronavirus et d’arrêter la propagation de la pandémie, ce qui ne manquera d’avoir un impact positif sur la durée du couvre-feu et du confinement avant leur levée complètement, rappelant que le mois de Ramadan coïncide cette année, avec la lutte que mène le monde entier contre une pandémie jamais enregistrée, dans les annales de l’histoire.

Pour le chef de l’État, la préservation de la vie et de la santé s’inscrit dans le droit fil de la chariaa et demeure plus important que les us et les coutumes spécifiques au mois saint. Et d’ajouter que le couvre-feu et le confinement seront allégés, si la situation sanitaire s’améliore.

Le président de la République est revenu sur certaines décisions en la matière, notant qu’elles n’ont pas été faciles à prendre, mais la responsabilité qui lui incombe, les ont imposés, saluant en outre les professionnels de la santé, les forces de sécurité et l’armée ainsi que le peuple tunisien pour les efforts déployés dans la lutte contre le coronavirus.

Par ailleurs, le président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), Rached Ghannouchi et le chef du gouvernement Elyès Fakhfekh ont présenté leurs vœux aux Tunisiens évoquant le contexte difficile qui caractérise l’avènement du mois de Ramadan cette année.

Ghannouchi a affirmé dans une vidéo diffusée sur la page facebook de l’ARP, que le peuple tunisien vaincra le coronavirus et s’en sortira après le mois du Ramadan plus fort qu’avant, plus solidaire et plus unis.

De son côté, Fakhfekh a noté, selon le texte publié sur la page facebook de la présidence du gouvernement, que le mois de Ramadan constitue une occasion pour consolider les liens et la solidarité en dépit de la distanciation sociale imposée par la pandémie.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire