Le ministère du Commerce a fixé le prix maximal de vente des bavettes non médicales et à multiple usage au public à 1850 millimes y compris la TVA, et ce en vertu d’une décision prise vendredi par ce département ministériel.

Cette décision stipule que toute infraction commise sera sanctionnée, conformément aux dispositions de la loi n°36 de l’année 2015, datant du 15 septembre 2015 ainsi que l’arrêté n° 10 en date du 18 avril 2020.

Cette décision qui comprend trois articles, a fixé le prix plafond de vente des tissus destinés à la fabrication des bavettes non médicales et à multiple usage dans une fourchette variant entre 4,500 dinars pour les tissus de longueur de 1,5 mètre et 6 dinars pour un seul mètre seulement.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire