Le ministère du Commerce a distribué durant la période du 28 mars au 28 avril 2020, près de 35 800 tonnes de semoule dans toutes les régions du pays, dans le cadre de la stratégie nationale de distribution de ce produit, a indiqué mardi, le ministre du Commerce, Mohamed Msilini.

Dans sa réponse aux questions des députés de la Cellule de crise de l’ARP, le ministre a assuré que son département coordonne avec toutes les parties prenantes et qu’il a pu répondre à plus de 90% des demandes sur ce produit. Msilini a, par ailleurs, infirmé l’existence d’un problème d’approvisionnement en farine destinée à la fabrication du pain, précisant que 50 mille quintaux de blé tendre ont été injectés dans le marché pour répondre aux demandes supplémentaires sur ce produit.

Il a, en outre, précisé que les Tunisiens consomment mensuellement, 2 millions de quintaux de blé tendre et dur, affirmant que le pays connaît actuellement, une augmentation de la demande de 30 %, sachant que les réserves produites localement ne couvrent même pas le tiers de la consommation nationale.

Le ministre a également, fait savoir que l’huile végétale est disponible dans les marchés depuis trois jours, soulignant qu’un navire chargé d’une cargaison de 6 mille tonnes d’huile végétale arrivera bientôt, en Tunisie. Msilini a aussi, indiqué que le gouvernement annoncera, demain mercredi, les mesures relatives au déconfinement sanitaire ciblé ainsi que la liste des secteurs et des professions concernés.

Il a déclaré que le non-respect des mesures de prévention par certains citoyens, pourrait impacter négativement, les efforts de lutte contre le coronavirus, ce qui nécessite la mise en place d’une politique pour empêcher une deuxième vague de propagation de ce virus. Il a, à ce titre, affirmé que la fermeture de certains marchés hebdomadaires et des marchés de bétail, vise essentiellement, à lutter contre la propagation du coronavirus.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire