La compagnie aérienne Tunisair a précisé, mardi soir, que le prélèvement de 50% sur les salaires de ses employés détachés à l’étranger est une mesure « exceptionnelle » et « provisoire » qui s’inscrit dans la volonté d’alléger ses charges financières durant la pandémie du Covid-19.

Cette mesure intervient à l’heure où la compagnie est confrontée à un manque de liquidité suite à la décision de fermeture de l’espace aérien, en raison de la pandémie du Coronavirus, ajoute Tunisair, dans un communiqué.

Elle a, par ailleurs, fait savoir qu’elle œuvre actuellement à mettre en place une stratégie visant à assurer sa pérennité et à préserver les emplois. Cette stratégie sera présentée, bientôt, à l’autorité de tutelle, a-t-on ajouté, de même source.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire