L’élite va donc reprendre du service.


L’élite, ou précisément les internationaux ciblés, reprendront les entraînements en fin du mois. Il s’agit des karatékas qualifiables aux Jeux olympiques de Tokyo 2021, en l’occurrence Thameur Slimani ( -84 kg ), Nader Azouzi ( -60 kg ) , Walid Guezmir ( -75 kg ), Ahmed Khedher (+ 84 kg ), Bouthaina Hasnaoui ( -61 kg ) , Chahinez Jammi ( + 68 kg ) et Islem Ben Hassen ( – 50 kg) . Ils s’entraineront à la salle de karaté à la Cité des jeunes d’El Menzah sous la férule du DTN Said Belhassan et le préparateur physique Mohamed Hédi Mahfoudhi.

Les championnats nationaux début juin

Les championnats nationaux des différentes catégories seront organisés à partir du mois de juin .La FTK a décidé que les compétitions messieurs et dames auront lieu à tour de rôle. Toutefois, chaque compétition ne devra pas rassembler plus que 30 personnes. Coronavirus oblige.  » Tous les championnats nationaux des différentes catégories masculines et féminines se dérouleront à huis clos. Seuls les athlètes, les entraîneurs, les arbitres et quelques responsables seront au rendez-vous », a confié le DTN Said Belhassan.

Tournoi qualificatif aux JO

Le tournoi qualificatif aux Jeux olympiques de Tokyo 2021, prévu ce mois en France, a été reporté . Il aura lieu entre mars et avril 2021 tout en gardant le même pays.

La Tunisie y sera représentée par l’élite composée en principe des karatékas qui vont reprendre les entraînements à la fin de ce mois. » Certes, les athlètes mentionnés ci-dessus seront les premiers à participer au tournoi qualificatif, mais il faut attendre les résultats du championnat du monde prévu  aux EAU en octobre prochain. Il est fort probable que d’autres jeunes parviennent à s’illustrer sur ce mondial. Ils mériteront ainsi des places au tournoi qualificatif aux Jeux olympiques », a confirmé le DTN.

Salah  KADRI

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire