Un accord a été signé, mardi, pour mobiliser un crédit consortial en devises auprès de 12 banques locales, d’un montant d’environ 1180 Millions de Dinars (257 millions d’euros avec un taux d’intérêt de 2 %, et 130 millions de dollars avec un taux d’intérêt de 2,75 %), remboursables sur trois ans.

Ce prêt, dont une partie provient des dépôts des non-résidents, permettra de financer les besoins budgétaires de l’État pour lutter contre Covid-19, selon un communiqué du ministère des Finances publié mardi.

Ce crédit permettra de faire face aux répercussions de la régression de l’activité économique, de concrétiser les mesures exceptionnelles mises en place par l’État, de mobiliser des fonds supplémentaires pour le secteur de la santé, d’accompagner les entreprises sinistrées à cause du confinement total et de préserver les postes d’emploi, a précisé le ministre des Finances, Mohamed Nizar Yaïche à l’occasion de la cérémonie de signature.

Le ministre a souligné l’importance du rôle des banques tunisiennes, notamment leur contribution pour faire face aux répercussions économiques et alléger la pression financière sur les sociétés, et ce, dans le cadre de la commission d’appui et d’accompagnement des entreprises sinistrées, qui entamera l’examen des dossiers des sociétés après la publication du décret fixant les critères d’octroi des aides.

Nizar Yaïche a souligné la nécessité d’accélérer la mise en place du mécanisme de garantie et d’octroi de crédits directement après son entrée en vigueur cette semaine, avec un montant total de crédits de 1500 Millions de Dinars.

Il a, par ailleurs, souligné la nécessité de la préparation logistique et organisationnelle des banques pour le lancement du portefeuille digital qui permettra aux bénéficiaires des aides sociales, via leurs téléphones mobiles, et de retirer cette somme auprès des banques ou des distributeurs bancaires.

Une nouvelle solution de paiement mobile « portefeuille digital » vient d’être lancée en Tunisie. Elle permet à chaque tunisien de créer son portefeuille virtuel sur son mobile, recevoir de l’argent et payer avec en toute simplicité, a expliqué, mardi, le ministre des Finances dans une publication sur sa page Linkedin.

Toujours selon lui, le portefeuille digital sera utilisé, à partir de demain, 6 mai 2020, pour distribuer les aides sociales via environ 4000 points : les agences postales, les agences bancaires et une partie des DABs (distributeurs automatiques de billets).

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire