Le feuilleton continue entre les deux hommes… une longue et pénible attente pour les supporters.

Après un silence de près de deux semaines, voilà que Abdessalem Saïdani appelle, dans un communiqué, Samir Yâacoub à assumer son entière responsabilité, à savoir la présidence provisoire  du CAB jusqu’au 15 juillet 2020 comme convenu. Mais le président élu a beau rappeler et insister pour ramener le président des Socios à la raison, la situation demeure inchangée : les joueurs vivent au jour le jour, rien de bon ne pointe à l’horizon. Il faut dire que cette pause indépendante de la volonté de tous, due à la pandémie que l’on sait, a aidé à ce statu quo! Seulement et après  la sortie de Wadii El Jari dans les médias annonçant la très probable  reprise du championnat en juin ou août suivant les « caprices» du corona, Abdessalem Saïdani a vite fait d’agir et de dévoiler ses intentions dans la période à venir. Il a, en substance, révélé qu’il reprendrait  la direction des affaires. Mais cette nouvelle n’en est pas une ! Il l’a répété maintes fois et d’ailleurs, ce point figure dans les termes de la « convention»  signée avec Samir Yâacoub. Ce qui est nouveau, c’est que le président élu a promis, selon la même source, que les Cabistes iraient effectuer un stage en Russie pour préparer la prochaine saison et qu’ à partir du 5 juillet, il commencerait à négocier le départ de certains joueurs et le renouvellement de contrat de certains autres. En outre, il s’occuperait lui-même de l’opération de recrutement  pour la saison 2020-2021 ! On a appris également qu’il maintiendrait le staff technique actuel avec à sa tête Sofiène Hidoussi qui connaît, maintenant, parfaitement l’ambiance au sein de la large famille cabiste. Des rebondissements pourraient venir  repousser  la date de l’Assemblée élective prévue initialement le 15 juillet. Selon le même communiqué, A. Saïdani rassure les supporters « jaune et noir» qu’il ne quittera pas le CAB sans le «mettre» entre des mains sûres. Mais Samir Yâacoub, a-t-il dit son dernier mot ? Il s’agit désormais d’un feuilleton dont l’issue reste obscure…

Charger plus d'articles
Charger plus par Bechir SIFAOUI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire