Par Sami BIBI (*Universitaire)

Zakat El-Fitr est l’aumône avec laquelle les musulmans clôturent le jeûne du mois du Ramadhan. Elle est obligatoire pour toute personne musulmane, riche ou pauvre, si elle possède une quantité de nourriture qui dépasse ses besoins pour une journée de subsistance.

En 2019, le montant de Zakat El-Fitr était fixé à 1,700 DT en Tunisie, et il sera probablement très proche de 2,000 DT cette année.  En 2019, ce montant était de 120 DZD en Algérie (3,000 DT), 13 MAD au Maroc (4,000 DT), 7 Euros en France (23,000 DT) et 10 $ CAN au Canada (22,000 DT).

Cependant, si on utilise le taux de changes qui tient compte du pouvoir d’achat domestique de chaque monnaie, soit le taux de change PPA (parité de pouvoir d’achat), le montant de Zakat Al-Fitr s’élèvera à 2,6 PPA $ en Tunisie, 4,4 PPA $ en Algérie, 3,8 PPA $ au Maroc, 9 PPA $ en France, et 8,5 PPA $ au Canada.  Clairement, il vaut mieux être un musulman pauvre en Occident que dans la région du Maghreb!

Examinons maintenant ce que disent les sources exégétiques à ce sujet. Dans «Al-Sahîhayn» de Al-Bukhârî et Mouslim, il est rapporté que Abû Saiid al-Khudri a dit :

«Au temps du prophète, nous sortions Zakat Al-Fitr au taux d’un Sâa de nourriture, de dattes, d’orge, de fromage, ou un Sâa de raisins secs».

Le Sâa est l’unité de mesure utilisée à l’époque du prophète pour mesurer la quantité d’une denrée alimentaire que les deux mains pouvaient contenir, soit entre 1.5 et 3 kg selon la densité du produit (Cheikh ibn Outheymine, Foussoul Fi Siyam wa Tarawih wa zakat, chap. Zakat El FITR). Plusieurs exégètes ont suggéré qu’un Sâa de nourriture doit correspondre à la valeur d’un Sâa des denrées alimentaires qu’une famille représentative du pays utilise habituellement pour se nourrir.  Cette idée est confirmée par le verset 5-89 du Coran où il est précisé que l’expiation (le rachat) de celui qui profère un faux serment est de nourrir dix pauvres de ce dont il nourrit normalement sa propre famille.

Pour estimer la valeur d’un Sâa des denrées alimentaires qu’une famille tunisienne représentative utilise pour se nourrir, nous utilisons les estimations des coefficients budgétaires de l’Institut national de la statistique (INS) de 2010. Plus précisément, nous utilisons les résultats de l’INS pour calculer pour chaque produit alimentaire énoncés explicitement dans «Al-Sahîhayn», pour l’évaluation du Zakat El-Fitr son poids dans le panier de consommation alimentaire d’une famille typique (représentative) de la population tunisienne.  À l’aide de ces poids, nous déterminerons la valeur moyenne d’un Sâa de nourriture typique en Tunisie.  Même si les légumes et, surtout, les viandes ne figurent pas dans cette liste de produits, ce panier serait toujours représentatif dans la mesure où il inclut certains biens aussi chers que la viande et ayant un poids non-négligeable (20% du total). L’ensemble des denrées retenues pour l’évaluation de Zakat El-Fitr sont (i) les produits à base de céréales qui représentent 37,5% (soit 7.5% pour chacun des 5 biens retenus) du budget de consommation alimentaire d’une famille représentative; (ii) les légumineuses 8,4% (soit 2.1% pour chacun des 4 produits retenus); (iii) les produits laitiers  34%; et (iv) les fruits 20% (soit 10,0% pour chacun des 2 fruits retenus).

En se référant aux «Al-Sahîhayn», donner l’équivalent d’un Sâa de couscous correspond à l’une des possibilités qui n’est pas du tout représentative de ce qu’une famille tunisienne typique de la classe moyenne utilise pour se nourrir.  Comme cette Zakat est obligatoire pour toute personne, même pauvre, dès qu’elle possède une quantité de nourritures dépassant les besoins d’une journée de subsistance, une Zakat de 1,700 DT ne peut correspondre qu’à ce qu’un individu relativement pauvre doit donner.

Toutefois, «Al-Sahîhayn» suggèrent également d’autres possibilités comme un Sâa de dattes (23,400 DT) ou  de raisins secs (27,880 DT).  Le minimum que doit donner une famille sous forme de Zakat El-Fitr varie, selon son niveau de vie, de 1,260 DT (pour une famille très pauvre) à 27,880 DT (pour une famille relativement aisée). Pour une famille de la classe moyenne, ce montant correspond, après arrondissement, à 10,000 DT environ.

La pandémie qui continue de frapper le monde cette année rend le devoir religieux et moral d’aider les plus vulnérables de la société encore plus impérieux. Faut-il rappeler que Zakat El-Fitr a été instituée pour que chaque famille et, surtout, chaque enfant  puisse célébrer la fête du AID EL-Fitr sous le signe de la joie et non sous l’emprise de la privation. Et ce n’est  pas avec une Zakat de l’ordre de 2,000 DT que cet objectif peut être atteint en 2020 en Tunisie. Selon les statistiques de l’Institut national de la statistique, la Tunisie comptait en 2015 environ 450,000 familles pauvres, soit environ 15% de la population. Il y aurait également autant de familles qui ne sont pas vraiment pauvres mais dont le niveau de vie reste relativement faible. Ces familles devraient avoir perdu beaucoup de leur pouvoir d’achat à cause des effets néfastes sur l’emploi provoqués par la Covid-19.  Si on fait l’hypothèse que seulement 750,000 familles (soit 3 millions de personnes environ) en Tunisie sont capables de donner 10,000 DT sous forme de Zakat El-Fitr, cela fera un transfert de 30 millions de dinars au profit de nos concitoyens les moins nantis. Ce n’est pas du tout négligeable et je me demande si ce n’est pas un bon moyen de bien finir le mois saint.

À bon entendeur philanthrope salut!

  • Zakat el-Fitr fixée à 1 dinar 750 millimes

    Le montant de la Zakat el-Fitr pour l’année 1442 de l’Hégire, correspondant à l’année 2021…
Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

2 Commentaires

  1. Mohamed Souheil Haddad

    16/05/2020 à 16:06

    En effet Sami Bibi a mis le doigt sur l’insignifiance du montant prescrit pour Zakat Al Fitr. Tout le monde sait qu’avec 1.7 DT ou même 2.0 DT on ne fait pas grand chôse. Le montant de 10DT à 20DT serait plus proche de la réalité, et le calcul fait par Sami Bibi montre que ces montants sont plus en harmonie avec l’esprit de Zakat Al Fitr. Imagine l’impact de 30M DT distribués aux pauvres en 3 jours!

    Répondre

  2. YoussefStefa

    17/05/2020 à 19:13

    Arrêtez de chercher l’équivalent en argent, cette zakat doit être donnée en denrée alimentaire, pas en argent. C’est ÇA la sunna obligatoire!

    Répondre

Laisser un commentaire