En pleine confiance après son succès à Sfax au match aller, le CSS devra confirmer tout à l’heure afin de décrocher son billet de qualification pour la finale.

Pas d’excès de confiance ! Le CS Sfaxien part favori pour atteindre la finale de la Coupe de la CAF après son très bon résultat du match aller (2-0) sur la pelouse du Stade Taïeb-Mhiri. Cependant, il faut que l’équipe sfaxienne finisse le travail au Maroc et ne prenne pas la qualification pour acquise, car malgré cette avance bien confortable, tout peut aller très vite.

Au stade municipal de Berkane, il faut ainsi rester humble jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre. Rien n’est encore joué. La Renaissance Sportive de Berkane reste toujours une très bonne formation qui est capable de faire mal à n’importe quelle équipe. Imbattable dans leur jardin en Coupe de la CAF cette saison, les Marocains vont jouer ainsi leur dernière carte pour tenter de surprendre leur hôte. Les Sfaxiens doivent donc se méfier du piège, oublier le résultat du match aller, avoir la même envie et jouer avec la même intensité et efficacité qu’au match aller afin d’éviter les mauvaises surprises.

Pas de changements

Pour cette rencontre, tous les joueurs seront ainsi à la disposition  de Ruud Krol. Ce dernier devra donc bien calculer son coup afin de pouvoir composer son onze idéal et aligner l’équipe la plus performante possible. Dans les buts, comme toujours en Ligue 1 et en Coupe de la CAF, c’est l’intouchable Ayman Dahman qui occupera le poste de gardien de but. Il sera accompagné d’une ligne de quatre défenseurs. A gauche, Houssem Dagdoug devrait être aligné d’entrée au détriment de Achraf Zouaghi, lourdement critiqué ces derniers temps. Dans l’axe central, de retour en forme, Nassim Hnid devrait bloquer les tentatives adverses aux côtés de Hani Amamou. Enfin, le capitaine Aymen Mathlouthi occupera le flanc droit. Au milieu de terrain, Hamza Jelassi devrait occuper, comme d’habitude, le poste de sentinelle devant la défense. Il sera accompagné de Kingsley Sokari et Nadhir Kouraïchi. Reste à savoir qui occupera le dernier poste au milieu de terrain ? Krol pourrait opter pour la titularisation Habib Oueslati. Enfin, s’il ne fait aucun doute que Firas Chawat et Ala Marzouki seront titulaires, Manucho devrait être lancé en cours de jeu.

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Ali Arfaoui
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire