Le ministère de la Défense affirme qu’une équipe de plongée relevant de la base navale de Sfax poursuit les recherches suite à la noyade, dans la nuit du 22 au 23 mai courant, d’un bateau transportant des migrants irréguliers au large de Thyna.

Dans un communiqué, le département indique qu’entre le 21 et le 25 mai, onze personnes ont été secourues par l’Armée de mer qui a aussi repêché un corps dans la localité de Ras Tabia dans la délégation de Thyna. À noter que six personnes sont encore portées disparues.

La même source ajoute que les membres de l’Armée de mer ont participé à l’opération de recherche suite à une information parvenue au district de la Garde maritime du Centre au sujet d’un bateau tombé en panne avec à son bord des migrants clandestins. Ces derniers ont été conduits au port de pêche de Sfax.

Sur un tout autre plan, le ministère de la Défense assure que quatre patrouilles sont mobilisées quotidiennement pour contribuer à l’application des mesures de déconfinement ciblé et du couvre-feu, en coordination avec les unités sécuritaires de Sfax ville et Sfax-Nord.

À noter, aussi, que l’Armée de mer a contribué, durant la dernière période au pompage d’environ 45 mille litres de Gasoil dans l’épave du bateau commercial  » Lady Sandra  » qui s’est échoué à 5 miles des côtes de Djerba.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

3 Commentaires

  1. Liberte

    27/05/2020 à 12:01

    Le coup d’état manque est maintenant confirmé. Said a réussi de calmer les revocateurs et à chager les revocateurs, il pense qu’il est toujours le maître de la situation mais hélas les têtes du coup d’état sont toujours cachées.

    Répondre

  2. Maghzaoui

    27/05/2020 à 18:47

    J’écrirai plutôt le naufrage d’un bateau , le chavirement d’une embarcation, ou un petit bateau à couler.Mais écrire la noyade d’un bateau, cela me fait rappeler le vocabulaire Tunisie numérique.

    Répondre

  3. Maghzaoui

    30/05/2020 à 14:51

    Je veux dire un petit bateau a coulé.

    Répondre

Laisser un commentaire