Le premier juge d’instruction du Tribunal de première instance de Gafsa a ordonné d’arrêter deux personnes suspectées d’être impliquées dans l’affaire de l’incendie de la locomotive appartenant à la Compagnie des Phosphates de Gafsa (CPG).

Les deux suspects ont été placés en garde à vue, a indiqué à l’Agence TAP le porte-parole des tribunaux de Gafsa Jamel Barhoumi, ajoutant que les enquêtes se poursuivent en vue de dévoiler les assaillants.
L’incendie est survenu, vendredi 15 mai 2020, dans les environs de la laverie n°3 de la délégation de Mdhilla (gouvernorat de Gafsa) et avait endommagé la quasi-totalité de la locomotive.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Liberte

    28/05/2020 à 19:02

    Les deux personnes arrêtées ne sont pas les vrais coupables, le commanditaire est un haut cadre de la CPG.

    Répondre

Laisser un commentaire