Le ministre de la Santé, Abdelatif Mekki a mis en garde, jeudi, contre la consommation d’eau dont la source est inconnue et la vente de l’eau non contrôlée par les services sanitaires, notant que 47 personnes du gouvernorat de Kebili avaient récemment été atteintes de la fièvre typhoïde et que des cas d’hépatite A ont été détectés dans le gouvernorat de Gabès, suite à la consommation de ces eaux.

Mekki a reconnu à cet égard, l’existence de certaines lacunes dans les systèmes hydrauliques et le réseau d’assainissement, qui engendrent ce type de maladies, notant que le véritable traitement de ces pathologies, nécessite de travailler sur les conditions des eaux, qu’il s’agisse d’eau potable ou d’eaux usées.

Il a souligné que la pénurie d’eau potable dans certaines régions, pose un réel problème car il oblige les citoyens à recourir à une eau de source inconnue, insalubre, et qui engendre de nombreuses maladies.

Le ministre a souligné que les cas de fièvre typhoïde enregistrés ne sont pas préoccupants et que tous les patients ont été pris en charge sur place, soulignant la nécessité de trouver une solution au problème de l’eau à Gabès et à fin d’éviter l’apparition d’une deuxième vague d’infection.

Concernant l’affaire d’intoxication due à la consommation d’une eau de Cologne mélangée à du méthanol dans la délégation de Hajeb El Ayoun relevant du gouvernorat de Kairouan, Mekki a indiqué, qu’une équipe du ministère de la Santé s’est déplacée sur les lieux en plus de l’envoi d’un renfort médical des gouvernorats du Sahel étant donné que le nombre des personnes hospitalisées est supérieur à la capacité d’accueil des établissements de santé dans la région.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Liberte

    28/05/2020 à 20:55

    Les camions avec une citerne remplie d’eau soit disant eau de source originale pillent partout dans le pays, les autorités les laissent faire et personne ne dit rien. Dans un premier temps salissez ces marchands d’eau en confiscation leur camions et infligez une grosse amende, à ce que je sache ils n’ont aucune autorisation de droit de commerce ni sanitaire, alors procédez à la saisie légale de ces marchands ambulants.

    Répondre

Laisser un commentaire