Ils sont là depuis les premières heures de la matinée. Sous un soleil de plomb, ces chérubins des deux sexes ont marqué de leur présence la station du transport terrestre à Gafsa qui connaît une affluence record à l’occasion de la reprise de l’activité des bus. Avec un sourire digne des hôtesses, elles abordent les passagers en les conviant à un arrosage des mains avec du gel hydroalcoolique tout en leur offrant des bavettes. Un zeste fort apprécié par les usagers des bus communaux et de la SNTRI.

Ce sont les scouts de la légion de Mdhilla qui ne sont pas à leur première initiative du genre, selon Houssem Dallali ; chargé de communication de cette légion, ses protégés étaient au four et au moulin depuis le début de la pandémie. Élan de solidarité, collecte des denrées alimentaires pour faire le porte à porte. Ces scouts font partie désormais du quotidien de cette délégation minière fortement lésée par la pollution.

Notre interlocuteur sur ce créneau qui consiste à impliquer ces enfants dans la citoyenneté, l’entraide en apportant leurs efforts même avec des moyens modestes. 200 bavettes seront distribuées quotidiennement aux passagers et ce en collaboration avec la SRTG. Leur présence ne passe pas inaperçue dans le centre des postes de Mdhilla en venant en aide aux personnes âgées. Ils se sont investis aussi dans l’action de désinfection du lycée secondaire dans la région et les mosquées.

C’est l’apprentissage des valeurs dans le respect, l’une des valeurs nobles instaurées par le britannique Robert Lord, fondateur en 1907 du mouvement « scout » qui signifie en français « écouter ».

Charger plus d'articles
Charger plus par Hafedh Trabelsi
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Liberte

    05/06/2020 à 11:33

    On essaye de faire si peu pour sortir de la misère qui teigne sur la région en tout cas bon courage et merci pour la jeunesse qui ne perd pas espoirs

    Répondre

Laisser un commentaire