Toutes les mesures liées au suivi de la santé  des voyageurs en provenance du pays voisin  et qui transitent par le point de passage de Ras Jedir se poursuivront jusqu’à nouvel ordre

Comme on le sait, le trafic des voyageurs et l’activité commerciale au point de passage de Ras Jedir de la délégation de Ben Guerdane du gouvernorat de Médenine ont été interrompus au cours des dernières semaines en raison de l’apparition du nouveau coronavirus en Tunisie et en Libye, et l’activité de ce poste frontalier a été exceptionnellement limitée, sauf pour permettre aux personnes bloquées des deux côtés de retourner dans leur pays.

Il a été décidé de rouvrir les frontières terrestres, y compris ce poste frontalier,  le 27 juin, pour reprendre  les échanges commerciaux et la circulation des voyageurs. À cet égard, le général Haitham Al-Zindad, porte-parole de la Douane tunisienne, a déclaré  qu’il continuerait à travailler avec les procédures convenues entre les autorités douanières des deux pays, qui doivent poursuivre les opérations d’import et d’export à travers le changement des camions et des chauffeurs à l’arrivée au niveau de Ras Jedir. 

La même source a ajouté que les agents de la Douane tunisienne effectuent sur place toutes les procédures d’inspection et de contrôle des marchandises, et ce,  au moyen d’appareils de détection radiologique, de chiens renifleurs  pour la détection de drogues, d’explosifs, en procédant à une fouille manuelle au besoin.

Qu’en est-il des procédures sanitaires?

En ce qui concerne les voyageurs, le général a déclaré qu’une coordination est déjà en cours entre les ministères de l’Intérieur et des Affaires étrangères des deux pays afin d’organiser l’évacuation des citoyens des deux côtés. S’agissant des échanges commerciaux bilatéraux, ils resteraient suspendus jusqu’à ce que le mouvement normal des voyageurs entre les deux pays soit de retour.

En ce qui concerne les procédures de santé, le Dr Zaid Anz, sous-directeur de la santé de base à la direction régionale de la santé de Médenine, a confirmé que toutes les mesures liées au suivi de la santé  des voyageurs en provenance du pays voisin et qui transitent par le point de passage de Ras Jedir se poursuivront jusqu’à nouvel ordre. Celles-ci consistent notamment en la prise de la température et un engagement de mise en quarantaine si nécessaire.

Etat d’alerte total

En revanche, en ce qui concerne la situation en matière de sécurité, des sources bien informées ont confirmé que l’armée et toutes les unités de sécurité concernées sont dans un état de vigilance total pour affronter tous ceux qui menacent la sécurité du pays en termes de danger du terrorisme,  d’immigration clandestine et de crime organisé en Tunisie, et que, selon les mêmes sources il y a quelque temps, un plan a été préparé pour un éventuel accueil d’un flux massif de  Libyens fuyant la situation instable dans leur pays.

 

Meimoun ETTOUNSI

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire